Les 1000 Miles de Sebring furent une perte de temps absolue tant l’épreuve fut ennuyeuse, du moins aux avant-postes. La Toyota TS050 Hybrid #8 de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso a remporté la course après avoir dominé sans partage. Reléguée à un tour suite à un contact avec une Aston Martin, la #7 de Lopez-Conway-Kobayashi finit 2e. Troisième place pour la BR1 #11 de Petrov-Aleshin-Hartley à l’issue d’une hécatombe chez les LMP1 privées. Victoire en LMP2 pour l’Oreca Jackie Chan #37 de Heinemeier Hansson-Stevens-King.

En GTE-Pro, tandis que les Aston Martin étaient à nouveau transparentes (pas de bol pour Maxime Martin…), la victoire est revenue à la Porsche 911 RSR #91 de Richard Lietz et Gianmaria Bruni, le bolide de Stuttgart s’imposant devant la BMW M8 GTE #81 de Martin Tomczyk, Nicky Catsburg et Alexander Sims et La Ford GT#67 d’Andy Priaulx, Harry Tincknell et Jonathan Bomarito. Triomphe en GTE-Am de la Porsche 911 RSR #77 de Dempsey Proton Racing (Christian Ried, Julien Andlauer et Matt Campbell).

Prochaine manche à Spa-Francorchamps le 4 mai prochain.