La cloche sonne, c’est l’heure de la rentrée des classes pour DRM Motorsport ! Après un été qui ne fut pas de tout repos, l’équipe bruxelloise est gonflée à bloc à l’idée d’entamer la dernière partie de la saison de l’European VW Fun Cup 2018. En plus de la traditionnelle Evo3 n°2 « DRM – Autographe » de G.Mondron-E.Mondron-A.Richard-Bollen qui aura à coeur de se venger d’une prestation trop vite écourtée aux 25 Heures VW Fun Cup, la formation de Matthieu de Robiano engagera l’Evo3 n°299 pour un line-up qui risque de crever l’écran.

Chez DRM Motorsport, on aime bien accueillir des nouvelles recrues. Dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, c’est Rodrigue Gillion qui fera ses débuts au sein de l’équipe basée à Uccle. Ce sympathique gentleman driver n’est pas un inconnu sur les circuits belges puisqu’il dispute cette saison le Belcar sur une Porsche 911 GT3 Cup. Il roule également en 24H Series et a notamment décroché un podium de classe lors des dernières 24 Heures de Barcelone.

Mais que cela soit avec un Flat-6 de 450 chevaux ou un 4 cylindres en ligne de 175 chevaux dans le dos, Rodrigue abordera ce one-shot à Mettet avec beaucoup d’enthousiasme. « J’ai croisé le fer avec Matthieu quand nous courions ensemble en BGDC et cela faisait depuis un petit moment que je souhaitais rouler pour lui », indique-t-il. « Quand il m’a proposé de prendre le volant de la n°299, je n’ai pas hésité longtemps. J’ai déjà fait deux courses au volant d’une Evo2 mais jamais sur une Evo3 dont on m’a dit le plus grand bien. En VW Fun Cup, on se bat à armes égales et c’est le pilote qui fait la différence. C’est ça qui me plaît dans cette discipline. J’espère que cette pige à Mettet sera l’apéritif d’une participation aux 25 Heures VW Fun Cup 2019. »

Rodrigue Gillion pourra compter sur deux équipiers de choix le 22 septembre prochain. Il partagera le volant de la n°299 avec un certain Nico Verdonck, pilote de GT émérite et récent vainqueur des Spa Six Hours, mais aussi Laurent Richard, champion 2012 de la discipline. Un trio qui ne passera certainement pas inaperçu. « Je suis très heureux de faire équipe avec Nico qui m’a déjà coaché en trackdays ainsi qu’avec Laurent dont la pointe de vitesse n’est plus à démontrer », ajoute Rodrigue. « Pour bien me préparer aux 10 Heures de Mettet, je vais être coaché par Amaury, le fils de Laurent, pendant la journée de jeudi. En course, je donnerai tout pour être aussi près que possible de Nico et lui. Mais cela devrait bien se passer. La VW Fun Cup se conduit comme un gros kart et avec 40 voitures sur la piste, je ne vais pas m’ennuyer une seconde ! »

Source : Com