Les 12 heures de Bathurst n’ont pas souri aux Belges cette année. Maxime Soulet n’a terminé que 6ème sur la Bentley Continental GT3 n°108 qu’il partage avec Vincent Abril et Andy Soucek. Deux problèmes électroniques et un écart de conduite de la part de Soucek ont pesé lourd dans la balance.

C’était pire pour Fred Vervisch qui pouvait lui aussi se battre pour la victoire. Malheureusement, l’Audi R8 LMS n°22 Team Valvoline du Courtraisien a été contrainte à l’abandon après notamment un contact de son équipier Garth Tander.

La victoire est revenue au sprint à la Porsche 911 GT3-R n°912 EBM de Campbell-Olsen-Werner qui a devancé d’un cheveu l’Aston Martin V12 Vantage GT3 n°76 de Dennis-Vaxivière-Kirchhöfer et la Mercedes-AMG GT3 n°777 GruppeM de Buhk-Götz-Marciello.