Oubliée, la déception des 24 Heures de Barcelone. Sur ses terres, le clan Semspeed a remis les pendules à l’heure dans les 24H TCES à l’occasion des 12 Heures de Spa-Francorchamps. Après avoir achevé le premier segment de 3 heures à la dixième place, Benoit et François Semoulin, et le jeune Anthony Lambert, ont toujours fluctué aux alentours du Top 10 lors des 9 heures restantes. La Peugeot 308 n°226 achevait l’épreuve au dixième rang final au terme d’un parcours rondement mené. Semspeed termine par ailleurs meilleure formation belge de la course. Mieux, la lionne de l’équipe thulinoise prend la troisième place de la catégorie SP3-GT4 derrière les intouchables Mercedes-AMG GT4 et précède des montures beaucoup plus puissantes. Une sacrée performance, assurément !

Les autres Belges ont connu des fortunes diverses. Onzième place absolue (8e en TCR) pour Jurgen Smet sur la Seat Leon TCR n°107 Monlau Competicion. Dix-huitième rang (11e en TCR) pour Sven Van Laere, engagé sur la Seat Leon TCR n°175 Bas Koeten Racing. Victoire en CUP1 (22e au scratch) pour la BMW M235i n°192 de JJ Motorsport et son équipage bahreïni. Longtemps en lice pour une place dans le Top 10, la BMW E46 Silhouette n°118 JR Motorsport de Ward Sluys et Nick Geelen finit 24e. La BMW Z3M n°88 PDM de De Landsheere-Kluyskens-Vandekerckhove termine 28e au général et 4e en A3. Hakan et Recep Sari terminent 3e de la CUP1 sur leur BMW M235i, juste devant la M235i n°156 que JJ Motorsport a confié à des pilotes américains.

Course plus difficile pour la formation QSR Racingschool. La BMW M235i n°154 de De Breucker-Dumarey-Gillion-Timmers termine 33e au général et 5e en CUP1, quatre échelons devant la voiture-sœur de De Breucker-Boonen-Gillion-Timmers-Zeeuws. En piste après sa sortie de la veille, la VW Golf TCR n°163 M.I de Despriet-Lejeune-Paisse a vu l’arrivée en 45e position. Antépénultième place pour la BMW 120d n°191 Heli Racing de van den Hove-Bradt-Christiaens après moult pépins.

Et la victoire au général dans tout cela ? Elle est finalement revenue aux Hollandais Ivo et Rik Breukers qui ont bouclé 215 tours sur la Seat Leon n°303 Red Camel-Jordans.nl. Le duo batave était finalement pénalisé d’une minute pour non-respect d’une procédure de Code 60, ce qui offrait sur tapis vert la victoire à la Seat Leon n°119 LMS Racing Powered by Bas Koeten de Laaksonen-Kangas-Buri. La meilleure des Mercedes-AMG GT4, la n°211 engagée par Uwe Alzen pour Hamprecht-Tiger- Stursberg- Hohenadel, termine troisième.