En ce week-end des 1er et 2 juillet, les premières Francorchamps Karting 24 Hours exclusivement réservées aux karts 4 temps privés battront leur plein sur la piste située au cœur du plus beau circuit du monde. Qui ouvrira le palmarès de cette épreuve unique en son genre? Les paris sont ouverts!

Depuis la relance des 24 Heures Karting de Francorchamps en 2013, les karts 4 temps privés peuvent participer à un double tour d’horloge sur le célèbre circuit de karting ardennais. Mais jamais encore en Belgique une épreuve exclusivement réservée à ces engins n’avait été organisée.

La société One Day Karting a décidé de relever le défi en mettant sur pied les Francorchamps Karting 24 Hours, dont la première édition est programmée ces 1er et 2 juillet. Une vingtaine d’équipages ont répondu présent pour cette Première avec quelques personnalités emblématiques du karting dit de compétition loisir parmi les engagés.

A tout seigneur tout honneur, commençons par le recordman de victoires aux 24 Heures Karting de Francorchamps, Fabio Paoleschi. Avec huit succès à son palmarès, le Verviétois connaît la musique. Il a fait appel au Britannique Howard Lucas pour la préparation d’un kart qui portera les couleurs de MS Soco Select. Avec le Néerlandais Romano Franssen et les Britanniques Dan Crossley, Dave Robinson et Paul Wilkins comme équipiers, le rusé Fabio visera une nouvelle victoire.

Mais la concurrence s’annonce très affûtée elle aussi. Egalement dans la catégorie Evo1 (moteurs issus de l’industrie, soit des Honda GX ou des Subaru 400cc), le Jetset 555 – Club Automobile de Francorchamps permettra aussi de voir à l’œuvre un autre ancien vainqueur, Olivier Muraille. Celui-ci fera équipe avec Alexandre Simons et Philippe Denooz. On se réjouit aussi de la participation de Thierry Delré. Le multiple Champion de Belgique en karts à boîte de vitesses a composé l’équipe Mach 1 Belgium avec Matthieu Dehasque, Francisco Suarez et Renaud Gustin.

Au volant du kart #27 de F4 Subaru K Racing, on retrouvera un quatuor particulièrement redoutable de jeunes pilotes ayant tous déjà goûté au sport automobile. Le très jeune Ugo de Wilde (14 ans) sera rejoint par son habituel rival dans le Championnat de France de Formule 4, le Français Hugo Chevalier, mais aussi par le champion Junior du TCR Benelux 2016 (et ex-champion de Belgique de Karting) Romain de Leval et par Sam Lay, vu dans le BMW Clubsport Trophy et en rallye ces derniers mois. Un équipage aussi rapide qu’homogène !

Avec l’expérimenté Marc Legros comme préparateur, le MRK Team a aussi des arguments à faire valoir. Pilote habituel de la catégorie X30 Master en karting 2 temps, Laurent Dauw sera assisté par Laurent Le Millin, le préparateur Porsche et rallyman à ses heures. Avec Dimitri Thriskos (Champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles en X30 Super et lauréat de la catégorie des Twins lors des 24 Heures 2015) et Kevin Compère (ex-champion FWB en Promokart), voilà aussi un équipage qui pourrait marquer les esprits.

Il faudra également surveiller les karts #38 LVDM (Ludovic Vandermeulen-Geoffray Thisens-Sébastien Hanoulle-Camille Lestene-Sacha Knaepen-Michael Bex) et #23 Peek Mat Events Racing (Vincent Albert-Thomas Sterckx-Nicolas Bourguignon-Alessandro Anzalone) et, surtout, la formation Fun Kart Academy avec les très jeunes Antoine Morlet, Tom Delfosse, Dylan De Wolf, Guillaume Germis et Kevin Huet, dont la moyenne d’âge est inférieure à 15 ans.

Pas forcément pointée parmi les favorites, l’équipe Steam Team (Thierry Leleu-Walter Timmermans-Jeroen Rottey-Karel Coetsiers-Dimitri Sanders- William Jan Machtelinckx) fera confiance à deux moteurs Briggs & Stratton, un choix original (ce serait même une Première mondiale !) qui pourrait là aussi surprendre dimanche en fin de journée.

En plus d’un équipage français (Sotech with K Racing) emmené par Tom Turschwel, Alex Caneshi et Lemuel Dzbanuszek, une très forte délégation anglaise sera présente avec sept équipages 100% « british » (Red Racing, Canterbury College, MS Lucas, Offline 1, MS JSR, Team Keane et Offline 2). Et il ne serait pas étonnant de retrouver l’un de ceux-là sur la plus haute marche du podium dimanche peu après 16 heures !

Pour cela, tous ces karts engagés en Evo1 devront aussi devancer les trois équipages qui ont choisi la catégorie Evo2 (moteurs 4 temps conçus pour le kart) pour défendre leurs chances. S’ils parviennent à faire preuve de fiabilité et à gérer l’allocation de carburant (130 litres maximum), ceux-là pourraient aussi jouer les avant-postes. Les formations Fast 8 Maranello (Rino Gulisano-Michael Veulemans-Wesley Van den Bergh-Dave Coenen-Opnithy Puyato), JCL Driving (Massimo Petralia, Filipe Vieira, Jonathan Monseur, Guillaume Detrait et Ferdinando Maucq) et le Noun Racing (Yvan Muller-Jacques Loly-Steeve Hansoulle-Alessandro Lebourgeois) pourront en outre toutes les trois compter sur l’expérience des années précédentes.

Samedi, après les essais libres et qualificatifs, le départ sera donné à 16 heures. L’entrée est gratuite!  Mais si vous ne pouvez pas vous rendre à Francorchamps, sachez que la course pourra être suivie à la fois en live timing (grâce à Apex Timing et Animis) et en livestreaming vidéo (grâce à CMG Production). Tous les liens sont à retrouver sur le site www.onedaykarting.be