C’est « l’autre » double tour d’holorge de notre Royaume et si sa communication est pour la moins catastrophique, les 24 Heures de Zolder demeurent un rendez-vous prisé qui permet à des amateurs de se frotter à une poignée de noms connus sur la scène belge. L’épreuve limbourgeoise ne fait pas le plein cette année, avec seulement 43 voitures annoncées. Mais la bagarre s’annonce royale entre les prototypes et les GT. Avec une seule question pour cette édition 2017 : les petites barquettes peuvent-elles enfin détrôner le Belgium Racing du clan Derdaele ?

S’ils ne font pas la loi du nombre, les protos du Belcar 2 seront plutôt bien pilotés. Les favorites sont assurément les Norma du Deldiche Racing (De Cock-Joosen-Piessens-Dejonghe), du DVB Racing (Thiers-Thiers-Van Hooydonk-Magnus-Corten) et du McDonald’s Racing (Vervisch-Bouillon-Cools-Houthoofd). A moins que cela soit la Wolf n°44 Euroracing de Rosoux-Pampel-Dupont-Battryn-Radermecker qui tire son épingle du jeu. Quant à la Ligier n°66 T2 Racing Switzerland et la Radical n°5 Oracle Cars, elles essaieront surtout de voir l’arrivée.

Mais les GT du Belcar 1 et de la catégorie « guest » Belcar 7 auront la fiabilité de leur côté. Belgium Racing aura une couronne à défendre et s’est donc équipée d’une Porsche 911 GT3 Cup « Evo 2 » pour son équipage-phare Derdaele-Heyer-Goossens-Machiels-Hoevenaars (n°99). L’autre voiture du team, la n°98, ne sera pas en reste avec un quintet Derdaele-Heyer-Bonnet-Van Lagen-Van Parijs.

D’autres Porsche tenteront de déloger la bande à Patrick Derdaele, à commencer par la n°991 Kronos Porsche Centre de Bouvy-Coens-Van Dalen-Wartique-Despriet. Un équipage homogène, a contrario de la n°8 MEXT Racing de Wauters-Wauters-Stevens-Goegebuer, qui compteront néanmoins sur le renfort d’un certain Dries Vanthoor. L’épouvantail chez les GT sera la 991 « Evo 2 » n°11 du PK Carsport et son quatuor de choc Kumpen-Longin-Longin-Beliën.

Mais d’autres exotiques sont en mesure de déjouer tous les pronostics, à l’instar de la Lambo Super Trofeo n°26 Leipert de Lagrange-Hoogaars-Dumarey-Vanneste et la MARC BMW V8 n°340 de Van Rompuy-Van Rompuy-Qvick-Verdonck-Van der Straten. On suivra dans les autres catégories la progression de la Lamera n°49 Milo Racing de Balthazar-Nivarlet-Geoffroy, la BMW M3 n°27 Euroracing de Rosoux-De Wit-Pampel-Pampel-Pampel, les BMW M235i de Vannerum-Vannerum-Vandierendonck-Eyckmans-Behets-Wimme et Gillion-De Breucker-Timmers-Raes-Incardona mais aussi la Mazda MX-5 n°160 des journalistes Lémeret-Pasture-Daffe-Dierckx-Da Palma.

La première séance qualificative a débuté sur la coup de 13h10. La Lamborghini Super Trofeo n°26 a d’emblée affiché ses ambitions en signant le meilleur temps de la session devant les trois Norma, la Deldiche devançant la McDo et la DVB Racing. Cinquième temps pour la Ligier suisse devant la meilleure des Porsche, la n°8 du MEXT Racing. Le Top 10 est complété par la 991 n°98 Belgium Racing, la 991 n°99 Belgium Racing, la RXC Domec n°007 de Bourdouch-Morel-Berg-Engelen et la Wolf n°44 Euroracing.