Le team allemand Car Collection Motorsport est le lauréat de l’édition 2019 des Hankook 24H DUBAI. Au volant de l’Audi R8 LMS GT3 #88, Dirk Parhofer, Christopher Haase, Frédéric Vervisch et Rick Breukers ont accompli 607 tours du Dubai Autodrome, long de 5390 mètres, remportant la manche d’ouverture du Championship of the Continents 2019 dans la 24H GT SERIES powered by Hankook. Le jeune Hollandais de 20 ans Rik Breukers a franchi la ligne d’arrivée aux commandes de l’Audi : “Quelle course ! Je suis tellement heureux pour le team, pour Audi et pour moi-même ! J’ai roulé pendant neuf heures et demi. C’était dur, mais cette victoire est une belle récompense.’’

Lors de la première heure de course, l’Audi Car Collection Motorsport se retrouvait pour la première fois aux commandes de la course, avant de mener durant la majeure partie de la soirée et de la nuit, plusieurs concurrents directs se retrouvant furtivement en tête du classement au gré des différentes stratégies de pit-stops. Comme l’une des deux Mercedes-AMG GT3 Black Falcon (#3, Luca Stolz / Khaled Al Qubaisi / Jeroen Bleekemolen / Ben Keating / Manuel Mezger) a été contrainte à l’abandon suite à un bris de suspension avant-droite, tandis que la voiture sœur (#2, Abdulaziz Al Fasal / Hubert Haupt / Yelmer Buurman / Saud Al Faisal / Adam Christodoulou) perdait du temps suite à des ennuis de freins, l’Audi retrouvait les commandes au tour 378, lors de la 16ème heure de course, conservant l’avantage durant les huit dernières heures. Au tour 426, sur le coup de 8 heures du matin samedi, Fred Vervisch signait le meilleur tour en course avec un chrono de 1’58’’695.

Pour Audi, il s’agit d’une deuxième victoire à Dubaï après le succès de WRT en 2016. Sous la bannière MS7 by WRT, l’équipe belge a complété le triomphe de la marque aux anneaux en décrochant la deuxième place avec la #7 (Mohammed Saud Fahad Al Saud / Michael Vergers / Christopher Mies / Dries Vanthoor). La Ferrari Bohemia Energy Racing by Scuderia Praha (#11, Jiri Pisarik / Josef Kral / Matteo Malucelli) a complété le podium. Détentrice de la pole position, la Lamborghini GRT Grasser Racing Team (#63, Mirko Bortolotti / Christian Engelhart / Rolf Ineichen / Mark Ineichen) s’est fendue d’une solide remontée après avoir subi des dommages à une suspension suite à un contact en début de course, ce qui la laissait en quatrième position, tandis que les Audi Attempto (#99, Stanislav Minsky / Klaus Bachler / Nicholas Foster / Marvin Dienst / Steijn Schothorst) et BWT Mücke Motorsport (#9, Markus Winkelhock / Mike David Ortmann / Andreas Weishaupt / Stefan Mücke / Ricardo Feller) permettaient à la marque allemande de placer quatre bolides dans le top 6 de la Division GT et dans la Classe A6-Pro.

 

Avec Com