Rebondissement en LMP2 à l’issue des vérifications d’après-course des 24 heures du Mans. L’Oreca n°26 du G-Drive Racing, lauréate de la catégorie, a été disqualifiée de l’épreuve par les commissaires ! En cause, un réducteur de débit d’essence non-conforme qui prive le trio Vergne-Rusinov-Pizzitola d’une victoire acquise avec autorité.

L’Oreca n°28 de Duval-Vaxivière-Perrodo, dont l’équipe TDS Racing se charge par ailleurs de l’exploitation de la voitures aux couleurs de G-Drive, a subi la même sanction alors qu’elle avait raté le podium pour trois fois rien. L’équipe a 96 heures pour faire appel de la décision.

Tout bénéfice pour l’Alpine n°36 de Lapierre-Negrao-Thiriet qui récupère la victoire sur tapis vert. L’Oreca n°39 Graff-SO24 de Capillaire-Gommendy-Hirschi hérite de la 2ème place tandis que la Ligier n°32 United Autosports de Juan Pablo Montoya, du Suisso-Belge Hugo De Sadeleer et de Will Owen complète le podium.

Esprit des 24h2CV, es-tu là ?