Alors que les douze coups de minuit retentissent sur le circuit de la Sarthe, Toyota et Porsche sont plus que jamais au pied du mur. Si le constructeur allemand a vu sa 919 Hybrid n°2 considérablement retardée sur un problème de transmission avant, son homologue japonais ne peut plus compter sur sa TS050 Hybrid n°8 pour jouer la gagne.

Sébastien Buemi est rentré à son stand sur le coup de 23 heures avec le train avant crachant une inquiétante fumée blanche. La cause du mal était vite décelée : le MGU-H venait de rendre l’âme, ce qui a procédé à son remplacement. A l’heure d’écrire ces lignes, la Toyota n°8 n’a toujours pas repris la piste et a concédé 18 tours de retard sur le peloton de tête.

C’est la Toyota n°7 qui mène toujours la danse. Mike Conway possède près d’une minute d’avance sur la Porsche n°1 actuellement pilotée par Neel Jani. La Toyota n°9 est toujours troisième, mais Nicolas Lapierre a perdu un temps précieux pendant que ses mécaniciens ont refixé le côté droit de la Toy’. Quelques bouts d’adhésif plus tard et la dernière TS050 encore en mesure de gagner repartait en piste.

Guère de changement en LMP2. Les « Vaillante Rebellion » réalisent un excellent début de course en trustant les deux premières classes. La n°13 a toutefois dû repasser par son stand pour remplacer le body arrière suite à un feu défaillant. La n°31 actuellement pilotée par Bruno Senna a pris les commandes tandis que l’Oreca n°38 Jackie Chan DC Racing de Thomas a pris la troisième place. L’Oreca n°25 de Simon Trummer et l’Alpine n°35 de Nelson Panciatici complètent le Top 5.

Aston Martin domine toujours en GTE-Pro avec la Vantage n°97 de Daniel Serra toujours installée en tête. La Ford GT n°67 de Harry Tincknell se maintient à la deuxième place tandis que la Porsche 911 RSR n°92 de Michael Christensen s’est hissé dans le tiercé de tête en profitant de la fraicheur nocturne. Suivent l’Aston Martin n°95 de Marco Sorensen et la Ford GT n°68 de Dirk Müller.

Le classement GTE-Am a vécu un énorme coup de théâtre avec la crevaison spectaculaire de l’Aston Martin Vantage n°98 alors en tête. Tout profit pour Dries Vanthoor et ses camarades qui s’installent en tête de la catégorie sur la Ferrari 488 n°84 du JMW Motorsport. Actuellement au volant, le jeune Limbourgeois est talonné par l’Aston Martin n°90 TF Sport de Rob Bell. Troisième place pour la Porsche 911 RSR n°77 Dempsey-Proton de Matteo Cairoli.