On peut appeler cela une démonstration de force. Le Toyota Gazoo Racing a enfoncé le clou à l’issue de la dernière séance qualificative des 24 Heures du Mans. Si le temps-canon de 3.14.791 de Kamui Kobayashi (Toyota n°7) n’a sans surprise pas été battu, la TS050 n°8 de Buemi-Davidson-Nakajima est parvenue à s’emparer du deuxième chrono dès le début de la séance.Cela le constructeur japonais place deux de ses voitures en première ligne, et remporte sa première grande bataille du week-end face à Porsche.

Les hommes de Stuttgart placent leurs deux 919 Hybrid en deuxième ligne avec la n°1 de Lotterer-Jani-Tandy devant la n°2 de Hartley-Bernhard-Bamber. La soirée de Porsche ne fut pas des plus tranquilles, Brendon Hartley ayant été annoncé au ralenti à Mulsanne pendant la session. Cinquième place pour la Toyota TS050 n°9 de Lopez-Lapierre-Kunimoto. On retrouve ensuite l’ENSO CLM n°4 ByKolles de Webb-Kraihamer-Bonanomi, qui a concédé plus de neuf secondes sur la pole position.

Si les Ligier, Dallara et autres Riley n’ont pas eu voix au chapitre, la bagarre fut royale entre les Oreca de pointe en LMP2. Alex Lynn sonnait la charge avant le coucher du soleil pour hisser l’Oreca n°26 G-Drive Racing en pole dans la catégorie. En dépit des efforts de ses rivaux, le Londonien ne sera jamais délogé.

Deuxième chrono pour l’Oreca n°25 Manor de Gonzalez-Trummer-Petrov juste devant la n°38 Jackie Chan DC Racing de Tung-Laurent-Jarvis, Ho-Pin Tung ayant raflé le Top 3 dans les dernières minutes à la « Vaillante Rebellion » n°31 de Senna-Prost-Canal. La voiture-sœur de Piquet-Heinemeier Hansson-Beche est cinquième.

Guère de changement en GTE-Pro où Aston Martin Racing et AF Corse trustent le sommet de la hiérarchie. La Vantage n°97 de Turner-Adam-Serra a signé le meilleur temps devant la 488 GTE n°51 de Calado-Pier Guidi-Rugolo. Suivent la Vantage n°95 de Thiim-Sorensen-Stanaway et la 488 GTE n°71 de Bird-Rigon-Molina. On retrouve ensuite « the best of the rest » avec la Ford GT n°69 de Westbrook-Dixon-Briscoe, la Corvette n°63 de Magnussen-Garcia-Taylor et la Porsche 911 n°92 de Christensen-Werner-Estre.

Dries Vanthoor (Ferrari 488 n°84 JMW) n’a pu conserver sa pole en GTE-Am. Très en verve la veille, l’Aston Martin n°98 de Lauda-Lamy-Dalla Lana a vite récupéré le leadership. C’était sans compter sur la Corvette n°50 Larbre Compétition pilotée par Fernando Rees qui signait le chrono de référence pour la plus grande joie des troupes de Jack Leconte. Troisième place pour la Ferrari 488 n°62 Scuderia Corsa de Macneil-Sweedler-Bell. La Ferrari de Vanthoor-Stevens-Smith partira sixième tandis que la Porsche 911 n°88 de Lémeret-Bachler-Al Qubaisi s’élancera dixième.