C’est une petite surprise, BMW s’est imposé et a même réalisé le doublé lors de la 70e édition des 24 Heures de Spa-Francorchamps, dimanche. L’équipage Blomqvist/Krognes/Eng (G-B-Nor-Aut) permet à BMW de remporter les 24 Heures pour la troisième fois en quatre ans.

La course aura été indécise de bout en bout, mais c’est finalement BMW qui s’impose en plaçant deux M6 GT3 aux deux premières places. C’est l’étonnante équipe Walkenhorst Motorsport qui l’a emporté après 511 tours et une prestation parfaite de son trio Blomqvist/Krognes/Eng (G-B-Nor-Aut).

Chargé de terminer la course, l’Autrichien Phillip Eng n’a pas tremblé dans la partie finale. Vainqueur en 2016, le Rowe Racing doit se contenter cette fois de la deuxième place, mais de peu. Il n’a manqué que dix petites secondes à l’équipage Sims/Klingmann/Catsburg (G-B-All-P-B). Plus que le doublé, c’est une vingt-quatrième victoire de BMW à Spa-Francorchamps, la firme munichoise améliorant ainsi son propre record.

Victorieux l’an passé, Audi doit cette fois se contenter des troisième et quatrième positions. Et c’est l’initiative 100 % privée du Land Motorsport qui termine sur la plus petite marche du podium avec van der Linde/van der Linde/Schmidt (AfS-AfS-Sui), devant l’Audi Saintéloc de Winkelhock/Haase/Vervisch (All-All-Bel), qui a loupé le podium dans la dernière heure, Fred Vervisch manquant de tomber en panne d’essence. Il termine néanmoins meilleur Belge.

Le top 10 est complété par les Mercedes de Buurman/Stolz/Engel (P-B-All-All) et Marciello/Juncadella/Vautier (Ita-Esp-Fra), l’étonnante Nissan de Parry/Ordonez/Buncombe (G-B-Esp-G-B), l’Audi de l’équipe belge WRT de Rast/Müller/Frijns (All-Sui-P-B), l’Aston Martin de Vaxivière/Dennis/Thiim (Fra-G-B-Dan) et la Ferrari de Aleshin/Molina/Rigon (Rus-Esp-Ita).

Parmi les autres Belges ayant terminé l’épreuve, vingt-sixième position et cinquième en Pro-Am pour Louis Machiels (Ferrari), trentième position et deuxième en Am Cup pour Bernard Delhez (Lamborghini), trente-deuxième place pour Bertrand Baguette (Honda) et trente-cinquième place pour Maxime Martin (Aston Martin). À noter que Sarah Bovy (Lamborghini) était en tête du Groupe National avant d’abandonner en fin d’épreuve.

Dans les autres catégories, la Lamborghini de Ling/Frassinetti/Monti/Rizzoli (Chi-Ita-Fra-Ita) s’impose en Silver Cup pour à peine deux secondes face au bolide similaire de Beretta/Kodric/Breukers/Mitchell (Ita-Cro-P-B-G-B). Victoire de la Ferrari de Keilwitz/Mattschull/Salikhov/Perel (All-All-Rus-Afs). En Am Cup, c’est la Lamborghini de Amstutz/Machitski/Abra/Kujala (Sui-Rus-G-B-Fin) qui s’est imposée. Pour terminer, la victoire en Groupe National est revenue à la Porsche de l’équipe belge Speedlover de Pâque/Paisse/Wilwert/Petit (Bel-Bel-Lux-Fra)

Classement final : 1. Eng-Blomqvist-Krognes (Aut-GB-Nor – BMW M6 GT3) en 511 tours ; 2. Sims-Wittmann-Catsburg (GB-All-PB – BMW M6 GT3) à 10.408 ; 3. K.Van der Linde-S.Van der Linde-Schmidt (Afs-Afs-All – Audi R8 LMS) à 37.941 ; 4. Vervisch-Winkelhock-Haase (Bel-All-All – Audi R8 LMS) à 53.645 ; 5. Stolz-Engel-Buurman (All-All-PB – Mercedes-AMG GT3) à 1:17.716 ; 6. Vautier-Juncadella-Marciello (Fra-Esp-Ita – Mercedes-AMG GT3) à 1 tour ; 7. Ordoñez-A.Buncombe-Parry (Esp-GB-GB – Nissan GT-R GT3) à 1 tour ; 8. Frijns-Muller-Rast (PB-Sui-All – Audi R8 LMS) à 2 tours ; 9. Dennis-Thiim-Vaxivière (GB-Dan-Fra – Aston Martin V12 Vantage GT3) à 3 tours ; 10. Molina-Rigon-Aleshin (Esp-Ita-Rus – Ferrari 488 GT3) à 3 tours ; 11. Buhk-Götz-Parente (All-All-Por – Mercedes-AMG GT3) à 3 tours ; 12. Van der Zande-Paffett-Mortara (Afs-GB-Sui – Mercedes-AMG GT3) à 4 tours ; 13. Seefried-Costa-Klien (All-Esp-Aut – Lexus RCF GT3) à 4 tours ; 14. Gianmaria-Perez Companc-Mapelli (Ita-Arg-Ita – Lamborghini Huracan GT3) à 5 tours ; 15. Mattschull-Salikhov-Perel-Keilwitz (All-Rus-All-All – Ferrari 488 GT3), 1ers Pro-Am, à 5 tours ; 16. Bulatov-Petrov-Meadows (Rus-Rus-GB – Mercedes-AMG GT3) à 6 tours ; 17. Leventis-Fumanelli-Williamson-C.Buncombe (GB-Ita-GB-GB – Mercedes-AMG GT3) à 7 tours ; 18. Monti-Ling-Frassinetti-Rizzoli (Fra-Chi-Ita-Ita – Lamborghini Huracan GT3), 1ers Silver Cup, à 7 tours ; 19. Bereta-Breukers-Mitchell-Kodric (Ita-PB-GB-Cro – Lamborghini Huracan GT3) à 7 tours ; 20. Jäger-Schneider-Habul-Konrad (All-All-Aus-Aut – Mercedes-AMG GT3) à 8 tours … 26. Machiels-Bertolini-Cioci-Hommersson (Bel-Ita-Ita-PB – Ferrari 488 GT3) à 12 tours … 30. Delhez-Di Folco-Constantini-Debs (Bel-Ita-Ita-Fra – Lamborghini Huracan GT3) à 20 tours … 32. Baguette-Guerrieri-Patrese-Depailler (Bel-Arg-Ita-Fra – Honda NSX GT3) à 21 tours … 35. Martin-Baumann-Kirchhöfer (Bel-Aut-All – Aston Martin V12 Vantage GT3) à 26 tours … 43. Paque-Paisse-Wilwert-Petit (Bel-Bel-Lux-Fra – Porsche 911 GT3 Cup) à 121 tours … 45. Dejonghe-Verbergt-Vandierendonck-Wauters (Bel-Bel-Bel-Bel – Aston Martin V12 Vantage GT3) à 135 tours ; etc.

SPEED Magazine avec Belga