A bord de la M6 GT3, le trio Philipp Eng, Tom Blomqvist et Christian Krognes, s’est montré régulier et performant et décroche la pole provisoire tout en prenant une option dans l’affrontement qui se profile vendredi soir. Le pilote norvégien Krognes s’est montré particulièrement impressionnant en terminant en tête des qualifications avec un chrono de 2m19.012s.

Le meilleur temps revient à Dries Vanthoor, qui a bouclé avec la #1 Audi Sport Team WRT, un tour du circuit de Spa-Francorchamps en 2m18.763s. Le benjamin a dominé sa séance, mais finalement à la moyenne des temps la R8 LMS #1, qu’il partage avec Christopher Mies et Alex Riberas, a pris la quatrième place.

Néanmoins, l’équipe belge conserve beaucoup d’espoir pour la SuperPole qui verra les 20 premières voitures de la séance qualificative de ce soir se battre pour les 10 premières lignes de la grille de départ. Chaque équipe désignera un pilote qui effectuera deux tours seulement de circuit.

Parmi les autres équipes en bonne position pour demain, Audi Sport Team Saintéloc, vainqueur en titre de la course, dont la #25 a réalisé la deuxième meilleure moyenne de la séance de ce soir. Elle est la première d’un quatuor de R8 LMS, avec deux Audi Sport Team WRT suivies par la #29 Montaplast by Land-Motorsport.

Deuxième l’an dernier, la Continental GT3 #3 Bentley Team M-Sport s’est facilement glissée parmi les 20 premières voitures, à la sixième place, suivie d’une Mercedes-AMG, d’une Ferrari, d’une Lamborghini et d’une Aston Martin. Des représentantes de trois autres marques s’affronteront également pour la SuperPole, ce qui signifie que 10 des 13 marques en compétition se retrouveront dans le top 20 samedi après-midi.

Parmi les trois absentes, la Nissan GT-R #23 GT Sport Motul Team RJN qui échoue à seulement 0,020s d’une place parmi les 20 voitures les plus rapides. La Jaguar G3 #54 Emil Frey a également manqué de peu une place en SuperPole, en 23ème position, mais a néanmoins décroché une très confortable pole position dans la catégorie Silver Cup. La marque japonaise Honda, qui fait sa première apparition sur les 24 Heures avec sa nouvelle NSX GT3, partira de la neuvième place du classement Pro-Am et de la 49ème place au classement général.

Le poleman de la catégorie Pro-Am, la Mercedes-AMG GT3 # 49 d’Euan Hankey, Felix Rosenqvist, Darren Burke et Salih Yoluc s’est montrée impressionnante en se classant au 25ème rang. Burke était le deuxième plus rapide sur sa séance de qualification, mettant l’équipage de la #49 particulièrement en avant.

La pole de la Am Cup revient sans discussion à la McLaren 650 S GT3 Garage 59 de Chris Harris, Alexander West, Chris Goodwin et Andrew Watson. L’équipe britannique, 37ème du général, n’a pas hésité à prendre le meilleur temps sur plusieurs voitures Pro-Am et Silver Cup. Dans le Groupe National, la Lamborghini Super Trofeo GDL Racing #67 partira de la pole de la catégorie après s’être imposée à la toute fin des qualifications.

L’Aston Martin V12 Vantage # 76 R-Motorsport sera parmi les principales absentes de la SuperPole après qu’un problème technique l’ait forcée à manquer la dernière partie de la séance de qualification. La voiture était quatrième (moyenne) lorsque Jake Dennis s’est arrêté en haut du Raidillon, réduisant à néant les espoirs de l’équipage de se battre demain pour les meilleures places sur la grille.

La Bentley #7 Team M-Sport partira également du fond de grille après avoir échoué à réaliser un tour dans le dernier segment des qualifications. Elle sera rejointe par la Mercedes-AMG GT3 #6 Black Falcon, qui n’a pas pu disputer les qualifications après un accident aux essais libres.

La séance de SuperPole de demain devrait débuter à 18h30. Elle permettra aux pilotes les plus rapides des Total 24 Hours of Spa de prendre la tête du peloton.

Les 20 qualifiés pour la super-pole : 1. Blomqvist-Krognes-Eng (GB-Nor-Aut – BMW M6 GT3) en 2:19.155 ; 2. Vervisch-Winkelhock-Haase (Bel-All-All – Audi R8 LMS) à 0.314 ; 3. Frijns-Müller-Rast (PB-Sui-All – Audi R8 LMS) à 0.320 ; 4. D.Vanthoor-Mies-Riberas (Bel-All-Esp – Audi R8 LMS) à 0.463 ; 5. Van der Linde-Van der Linde-Schmidt (AFS-AFS-Sui – Audi R8 LMS) à 0.465 ; 6. Soulet-Abril-Soucek (Bel-MCO-Esp – Bentley Continental GT3) à 0.573 ; 7. Stolz-Buurman-Engel (All-PB-All – Mercedes-AMG GT3) à 0.584 ; 8. L.Vanthoor-Bernhard-Bamber (Bel-All-NZ – Porsche 911 GT3-R) à 0.688 ; 9. Aleshin-Molina-Rigon (Rus-Esp-Ita – Ferrari 488 GT3) à 0.730 ; 10. Caldarelli-Engelhart-Bortolotti (Ita-All-Ita – Lamborghini Huracan GT3) à 0.894 ; 11. Martin-Baumann-Kirchhoffer (Bel-Aut-All – Aston Martin V12 Vantage GT3) à 0.931 ; 12. Marciello-Juncadella-Vautier (Ita-Esp-Fra – Mercedes-AMG GT3) à 0.931 ; 13. Dumas-Makowiecki-Werner (Fra-Fra-All – Porsche 911 GT3-R) à 0.989 ; 14. Mortara-Paffett-Van der Zande (Ita-GB-AFS – Mercedes-AMG GT3) à 1.024 ; 15. Costa-Seefried-Klien (Esp-All-Aut – Lexus RCF GT3) à 1.173 ; 16. P.Schothorst-S.Schothorst-Green (PB-PB-GB – Audi R8 LMS) à 1.296 ; 17. Leonard-Fässler-Serra (GB-Sui-Bré – Audi R8 LMS) à 1.312 ; 18. Barnicoat-Ledogar-Pla (GB-Fra-Fra – McLaren 650S GT3) à 1.326 ; 19. Ineichen-Keen-Perera (Sui-GB-Fra – Lamborghini Huracan GT3) à 1.351 ; 20. Sims-Klingmann-Catsburg (GB-All-PB – BMW M6 GT3) à 1.356.