À partir de maintenant, Bert Longin pourra s’enorgueillir d’être co-recordman de victoires (6) aux 24 Heures de Zolder. Le Louvaniste a remporté l’édition 2019 au volant de la Norma M20 FC # 11 de Krafft Racing, accompagné de son fils Stienes, Christoff Corten – qui a remporté son deuxième succès – et du Suisse Giorgio Maggi. La Porsche 991 # 99 du Belgium Racing (Dylan Derdaele-Marc Saossens-Lars Koss-Louis Machiels-Nicolas Saelens) a mené la charge pendant toute la course, mais a dû s’incliner face à un prototype. L’équipe limbourgeoise a triomphé dans la classe Belcar 2. Le vainqueur de Belcar 3 a raté de peu le podium du classement général: le Lamborghini Super Trofeo # 999 de WCB Racing Team by Leipert Motorsport de Niels Lagrange, Stéphane Kox, Danny Kroes, Jimmy De Breucker et Yannick Hoogaers n’ont tout simplement pas su profiter des problèmes rencontrés par la Norma n ° 2 de l’équipe McDonald’s Racing (Frédéric Vervisch-François Bouillon-Koen De Wit-Kris Cools) en toute fin d’épreuve pour voler la médaille de bronze.

Malgré les températures agréables et l’absence de pluie lors des 24 Heures de Zolder 2019, point culminant traditionnel du Belcar Endurance Championship, la course s’est avérée être une véritable course à l’élimination. La Norma victorieuse a d’ailleurs perdu 30 minutes dans son box vers minuit pour remplacer l’alternateur. Les chances de victoire semblaient partir en fumée, mais une deuxième partie de course sans problème s’est avérée suffisante pour être sur la plus haute marche du podium dimanche à 16 heures. La Lamborghini du WCB Racing Team et les Porsche du Belgium Racing et Independent Motorsports (# 8 – Koen Wauters-Kris Wauters-Dennis Retera-Xavier Stevens-Lieven Goegebuer) étaient devancées en vitesse pure, tandis que les trois autres Norma en lice pour la victoire a disparu une par une suite à des problèmes de moteur: la # 66 de GHK Racing de T2 (Guy Verheyen-Chris Mattheus-Pieder Decurtins-Alain Berg-Ian Gepts) et le n ° 1 des polemen Russell Racing de PK Carsport (Frank Thiers -Hans Thiers-Gilles Magnus-Jeffrey Van Hooydonk-Fred Bouvy) ont capitulé au cours de la nuit. Alors qu’ils étaient en tête, Tom Boonen, Sam Dejonghe et Thomas Piessens ont eux aussi dû jeter l’éponge à l’aube avec la Norma # 110 de Deldiche Racing de JTB.

L’histoire du Belcar 4 a été principalement écrite samedi après-midi, lorsque la Mercedes-AMG GT4 # 22 du Veidec Silver Eagle by Getspeed (Kenneth Heyer-Wim Spinoy-Hendrik Still-Christiaan Frankenhout) a fini dans le mur avec une BMW pour perdre une heure et demie. La #93 (Michael Cool, Bart Samang, Sven Van Laere et Johan Vannerum) a glissé vers la victoire, avec une place dans le top 10 absolu comme cerise sur le gâteau. Les coéquipiers de l’équipe allemande ont terminé à la onzième place du classement général.

Hormis une collision, la BMW M240i # 157 de la QSR Racing School (Johnny De Breucker-Luc Janssens-John Mauro-Jan Geunes-Rodrigue Gillion) a connu une course sans faille et la récompense était la victoire dans la classe Belcar 5. La catégorie était largement dominée par les BMW, plus fiables que les Sakers et la Lamera du Milo Racing. BMW a également triomphé dans le Belcar 6 grâce à Gregory Eyckmans, Jamie Vandenbalck, Markus Palttala et Pieter Denys (n ° 721 de JJ Motorsport / Xwift Racing). La victoire du rapide quatuor n’a jamais été vraiment menacée.

Les équipes du Championnat Belcar Endurance vont désormais prendre des vacances d’été bien méritées et seront de retour sur le Circuit de Zolder début octobre pour l’avant-dernière course du championnat dans le cadre des NASCAR Whelen Euro Series.