La bonne nouvelle est tombée plus ou moins en même temps que son dernier examen à l’école FFSA Academy du Mans : plus jeune participant à 15 ans de l’édition 2018 achevée au 7e rang après avoir longtemps joué le podium, Ugo de Wilde est très heureux de pouvoir à nouveau être de la partie, les 13 et 14 juillet, lors de la plus longue course de l’année.

«Cela me fait vraiment plaisir de pouvoir participer à cette grande fête du sport auto belge, » sourit le plus jeune vainqueur, en avril dernier à Monza, d’une manche de l’Eurocup Formula Renault. « La trêve est trop longue entre ma dernière course de F3-R au Castellet et la prochaine en lever de rideau des 24H de Spa. Cela va me faire du bien de pouvoir renfiler mon casque pour rouler sur le plus beau circuit du monde dans un autre genre de monoplace. L’ambiance, l’esprit d’équipe, les dépassements, les ravitaillements, la stratégie, le pilotage de nuit, j’ai tout kiffé en 2018 et j’ai hâte de remettre cela. Je remercie donc chaleureusement Arnaud Quédé, le patron de la réputée équipe AC Motorsport, de me faire confiance en m’offrant cette opportunité de rejoindre un de ses équipages de pointe. J’aurai la même approche que lors de mes courses en F4 ou F3 : Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. L’objectif prioritaire est évidemment avant tout de se faire plaisir, de passer un bon week-end entre passionnés. Mais je mentirais si je vous disais que je ne prêterai aucune attention au classement. On ne fait certes pas partie des équipages grands favoris, mais on espère pouvoir tenir un beau rôle d’outsiders et pouvoir viser une place dans le Top 15 voire Top 10 à l’arrivée. J’adore les épreuves d’endurance et je sais que la stratégie mais surtout la régularité et la capacité d’éviter les embuches s’avèrent prépondérants. »

Pour l’occasion, Ugo partagera le volant de la AC Motorsport #888 avec l’ancien kartman Benoît Philips (3e de l’édition 2017), l’expérimenté Italien Benny Noberasco issu de la moto et le pilote de Belcar Nick Geelen.

« Je suis bien évidemment l’évolution d’Ugo en monoplace et je suis très heureux de pouvoir l’accueillir dans notre team, » confie pour sa part le boss Arnaud Quédé. « Il a démontré l’an dernier, malgré son très jeune âge, qu’il pouvait aussi être un très bon pilote d’endurance. Nous avons soigné les détails pour la préparation de nos autos et nous espérons pouvoir à nouveau jouer un rôle en vue face aux cadors de la discipline. »

Rendez-vous est pris le samedi 13 juillet à 16h00 pour le départ de 25 Heures de pur bonheur avec toute l’équipe andennaise d’AC Motorsport.

Source: Com