Le calendrier de la 2CV Racing Cup a pour particularité majeure de permettre aux teams et pilotes de voir du paysage ! Dans la foulée du Trophée de Nevers sur le Circuit de Magny-Cours, c’est en direction de l’Alsace que la petite caravane s’est rendue le week-end dernier, avec au programme une joute de 5 heures sur l’Anneau du Rhin, situé à Biltzheim, entre Colmar et Mulhouse.

Comme on pouvait s’y attendre, la foire d’empoigne a été spectaculaire entre les équipages favoris, et les faits de course n’ont pas manqué. Si la #42 BNLL1 de Jossieaux-Car-Lacoste s’élançait depuis la pole position, la réplique venait logiquement de la #1 JMCE Racing 1 (Licops-Licops-Lacroix), la #129 FKR Racing Team (Van Gysegem-Maes, partis assez loin sur la grille avec une voiture en configuration ’24 Heures’), la #23 Kimy Racing (Vigneron-Gasperin-Boulange) et la #65 BNLL2 (Crespin-Crespin). Pointant également dans le peloton de tête, la #8 Phoenix Racing Team (Santkin-Piette-Hemroulle) et la #14 BMR 1 (Blaise-Blaise-Louys) finissaient par rencontrer des soucis techniques les renvoyant dans la seconde partie du classement.

En tête du peloton, la #1 JMCE Racing 1 ne pouvait éviter un contact avec la #42 BNLL1, contrainte de repasser par son stand, sans grosse perte de temps néanmoins. Si Leonard Licops, Etienne Licops et Patrice Lacroix s’en tiraient à bon compte, le ciel leur tombait sur la tête à un quart d’heure de l’arrivée, sous la forme d’un bris de barre de direction ! La voie était libre pour la #42 BNLL1 de Laurent Jaussieaux, Benoît Car et Stéphane Lacoste, qui l’emportait au sprint – avec moins de 15 secondes d’avance au bout de 5 heures de course ! – devant la très régulière #23 Kimy Racing de Pierre Vigneron, Christophe Gasperin et Claude Boulange.

Un bris de support d’étrier arrière coûtait 4 tours à la #129 FKR Racing Team de Robert Van Gysegem et Fabian Maes, ce qui permettait à la #65 de Bernard et Claude Crespin de compléter le succès de leur équipe en montant sur la plus petite marche du podium. A noter la 5ème place finale en ‘Hybride’ de la #53 Wingrove Racing des Britanniques Dalkin, Cobb, Walhorn et O’Keeffe, qui devançait la #38 Nous@ussinet de Naisse-Bouillon-Hausamman.

Du côté des ‘Améliorées’, large victoire de la #90 2CV de Feu, avec Jean-Eric Brethenoux, Marc De Well et Stéphane Vermylen, qui devançait la #68 Team FG 2CV Passion de Sultana-Lercher-Guillaume-Vassard. Un succès que Jean-Eric Brethenoux ne manquait pas de dédier à sa fille et… à son petit-fils, lui qui est devenu grand-père peu avant la course ! Enfin, nouvelle victoire pour la #123 Dutch Dyane Racing de Van Koppen-Van Der Voort chez les ‘Classiques’, les voitures les plus proches de la série, loin devant la #602 Brokensport de Asselborn-Asselborn-Cadot-Surel.

Notons qu’en Alsace, la convivialité façon 2CV Racing Cup s’est traduite par l’installation dans le paddock d’un écran géant permettant aux pilotes et membres des teams de suivre la rencontre de Coupe du Monde de Football entre la Belgique et la Tunisie… ce qui explique qu’on ne s’est pas nécessairement bousculé pour assurer le premier relais de la course !

Source : Com