Elle file, elle file, la première partie de saison pour les concurrents de la 2CV Racing Cup. Un mois après l’épreuve de Mettet, la caravane est retournée pour la deuxième fois en terre française (le coup d’envoi de la saison avait eu lieu à Croix-en-Ternois) pour une épreuve de 6 heures intitulée ‘Trophée de Nevers’ et disputée sur le Circuit de Magny-Cours, qui a longtemps accueilli le Grand Prix de France de Formule 1. Sur cette piste superbe, qui a constitué une révélation pour de nombreux pilotes, et sous un beau soleil, la lutte était on ne peut plus serrée en début de course entre les meilleures voitures de la catégorie ‘Hybride’, la victoire semblant devoir se jouer entre la #42 BNLL 1 (Car-Lacoste-Jossieaux), la #1 JMCE Racing 1 (Licops-Licops-Lacroix), la #65 BNLL 2 (Crespin-Crespin-Fosseur), la #29 FKR Racing Team (Van Gysegem-Maes-Hauris-Vynckier), la #14 BMR 1 (Blaise-Louys-Marquet) et la #16 BMR 2 (Blaise-Dupont) !

Un groupe de tête qui allait bientôt perdre la #42 BNLL 1, qui ne pouvait éviter une C1 Racing Cup en difficulté. Laurent Jossieaux parvenait à ramener son bolide blessé au stand, et la réparation allait coûter plus d’une vingtaine de tours à la voiture partie depuis la pole position.

Au fil des tours, la #43 BNLL 3 (Courtois-Steels-Coppieters) s’invitait à la fête, progressant dans la hiérarchie, tandis que le clan BMR rencontrait des soucis avec ses deux bolides, la #14 et la #16. De malchance, il allait aussi en être question pour la #29 FKR Racing, qui se maintenait en permanence dans le groupe des vainqueurs potentiels jusqu’au moment où le moteur rendait l’âme !

La phase finale de la course était intense, puisque la #1 JMCE Racing #1 héritait d’un Stop & Go de 30 secondes pour avoir dépassé les limites de la piste. Il n’en fallait pas plus à la #43 BNLL 3 pour revenir dans le parcours ! Dans le dernier tour, une C1 Racing Cup en proie à des soucis entraînait la sortie des drapeaux jaunes. La #43 BNLL 3 de Philippe Courtois, Vincent Steels et Rudy Coppieters en profitait pour revenir dans le sillage immédiat de la #1 JMCE Racing 1 de Léonard Licops, Etienne Licops et Patrice Lacroix… sans bien sûr pouvoir dépasser vu les conditions ! C’est donc avec 0’’5 d’avance que l’équipe JMCE Racing renouait avec la victoire dans le cadre de ce Trophée de Nevers ! Chaud devant…

Le podium final était complété par la #18 2CV Passion Trapanelle de Samuel Chenier et Matthieu de Robiano, pointée dans le même tour, qui devançait au bout des six heures de course la #65 BNLL 2 de Crespin-Crespin-Fosseur et la #53 Wingrove Racing des Britanniques Dalkin, Cobb, Waghorn et O’Keeffe, coupée dans son élan par deux Stop & Go, dont un était erroné.

Si la #88 Racing Team Gaumais (Cousin-Dropsy-Franzen) et la #90 2CV de Feu (De Well-Vermylen-Bernet-Brethenoux) l’emportaient par défaut dans les catégories ‘Prototype’ et ‘Améliorée’, la lutte était bien plus virile en ‘Classique’, avec une victoire au sprint de la #602 Brokensport (Asselborn-Cadot-Surel-Mercier) avec un avantage de… 0’’3 sur la #435 2 Pattes Foll (Cannesant-Cannesant-Tailleur-Votte). Et dire que certains appellent ça de l’endurance… Le podium des ‘Classiques’ était complété par la #123 Dutch Dyane Racing Team (Van Koppen-Van Der Goes-Van Der Voort-Van Der Voort).

C’est par un grand barbecue et dans un grand éclat de rire que la journée des ‘deuchistes’ s’est achevée au cœur de la Nièvre. Les concurrents ont désormais un mois pour préparer leurs montures en vue de la quatrième épreuve du 2CVRT Club Championship, toujours en France, mais cette fois sur le superbe circuit alsacien de l’Anneau du Rhin, avec une course de 6 heures programmée le samedi 23 juin…

Source : Com