Si les compétitions réservées aux 2CV de course sont avant tout réputées pour les célèbres 24 Heures 2CV, programmées à l’automne sur le circuit de Francorchamps, le noyau dur du 2CV Racing Teams prend part à un véritable championnat tout au long de la saison. Ainsi, après le coup d’envoi du Trophée des Fagnes à Francorchamps et la course 2CV Challenge Club de Croix-en-Ternois, les forces vives de la ‘deuche’ ont rendez-vous les vendredi 23 et samedi 24 juin en Alsace, sur le très beau circuit de l’Anneau du Rhin, à Blitzheim.

Et pour cette épreuve de 6 heures disputée le samedi en seconde partie de journée et en soirée, une vingtaine de teams ont rentré leur bulletin d’engagement. De quoi promettre des débats animés dans un cadre typique de l’est de la France. Comme le veut la tradition, la catégorie ‘Hybride’ sera largement représentée, et après les succès de la #23 Kimy Racing dans les Ardennes belges et de la #42 BNLL 1 dans les Hauts de France, bien malin qui pourrait prédire l’issue du rendez-vous alsacien.

Ces #23 Kimy Racing (Vigneron-Gasperin-Boulange) et #42 BNLL 1 (Car-Coppieters-Lacoste) seront bien sûr de la partie avec la ferme intention de doubler la mise, mais elles devront composer avec d’autres équipages forts. Seront ainsi à surveiller de très près en Alsace la #3 Splifar by TDS (avec le Français Jérôme Demay, issu des courses GT4, aux côtés du Belge Michaël Berben), la #5 La Botte (avec les ex-vainqueurs des 24 Heures 2CV Furlotti et Carrere), la #11 Manitou (Vandermosten-Moureau), la #14 BMR 1 (Blaise-Blaise-Marquet), la #18 2CV Passion Trapanelle (Hauris-Latragna-Vynckier-Chenier), la #38 Nousaussinet (Naisse et Bouillon avec le Suisse Hausamman), la #55 AG Racing Box (Abrahams-Abrahams-Jaminet), la #65 BNLL 2 (Crespin-Crespin-Jossieaux), la #70 CGS Racing Team (Hooreman-Hooreman), la #111 JMCE 1 (Licops-Lacroix) ou encore la #129 Beaufort (Van Gysegem-Lugens). Une liste à laquelle il convient d’ajouter les Français Jean-Michel Baudry et Matthieu Meunier, qui feront cause commune à domicile sur la #61 Styl’Auto, ou encore le Britannique Peter Dalkin, qui alignera son habituelle #53 Wingrove Racing.

Un peu seuls dans la catégorie Prototypes, Patrick Cousin, Loïc Franzen et Karel Dropsy auront à cœur de revendiquer une position en vue au classement général avec la #88 Racing Team Gaumais propulsée par un bloc Citroën.

Dans les autres catégories, les chances de victoire française sont encore plus importantes. C’est ainsi qu’en Améliorées, Thomas Lercher, Thierry Ehrhardt et Thierry Mazurier partent favoris chez eux avec la #68 Team FG 68, quand bien même leurs compatriotes Jean-Eric Brethenoux, Ségolène Brethenoux et Stéphane Vermylen ne s’en laisseront pas conter, relayés par les Belges Marc de Well et Philippe Courtois sur la #90 2CV de Feu. Quant au quatuor en bleu-blanc-rouge de la #602 Brokensport, composé de François Asselborn, Romain Le Conte, Eric Larreur et Romuald Cadot, ils joueront avant tout la carte de la fiabilité au volant de leur Classique.

Le vendredi 23 juin, des essais privés auront lieu de 11h05 à 11h30 et de 17h50 à 18h20. La journée du samedi 24 juin sera la plus importante, avec des qualifications entre 10h15 et 10h45, et la course de 360 minutes programmée entre 15h45 et 21h45. De quoi aussi garantir une belle fête d’après-arrivée à cette époque de l’année où les journées sont les plus longues. Fans de dodoches, en piste !