C’est sur le Circuit de Zolder, dans le cadre des 1000 Km, que la 2CV Racing Cup 2019 a pris son envol ce dimanche 31 mars. En près de huit heures de course, bien des choses pouvaient arriver, d’autant que le tracé limbourgeois a pour réputation de ne pas être tendre envers les mécaniques et les organismes. De fait, la première épreuve de la saison a été fertile en rebondissements, pour finalement consacrer un équipage inédit !

Faisant fi de l’une ou l’autre bourrasque sur le Limbourg, la #129 FKR-M1 de Christopher Abrahams et Robert Van Gysegem dominait la première partie de la course sans la moindre notion de partage, avant une incompréhension avec un autre concurrent, un choc contre le mur de protection et une direction endommagée nécessitant d’importantes réparations. De quoi renvoyer le bolide en 8èmeposition…

Omniprésentes aux avant-postes dès le début de course, la #1 JMCE Racing 1 d’Etienne Licops et Patrice Lacroix allait multiplier les maladies de jeunesse – le nouveau bolide a en effet été achevé le vendredi précédant la course – pour finalement la voir sombrer dans le classement. Même désillusion pour la #14 The Golden Horse des polemen Jean-Pierre et André Blaise, associés à Jean-Marc Louys. Cardan, fond plat, les ennuis n’ont pas épargné l’équipage, qui n’était pas classé.

La course, logiquement dominée par les meilleures Hybrides à mécanique BMW, prenait progressivement l’allure d’une passe d’armes entre la #33 FKR-M2 de Fabian Maes, Medhi-Rik Bouchereau et Laurent Bressan, et les deux Dyane du clan BNLL, avec la #43 BNLL-3 de Philippe Courtois, Laurent Jossieaux et Rudy Coppieters, et la #65 BNLL-2 de Bernard Crespin, Claude Crespin, Olivier Steels et Benoît Car. L’avantage du nombre n’allait néanmoins pas se traduire par une victoire pour BNLL, la #33 gérant à merveille la stratégie et les quatre arrêts obligatoires pour finalement s’imposer avec 1’54’’ de bon sur la #43 et un tour sur la #65, contrainte de purger un Stop & Go de 30 secondes.

La victoire de FKR-M2 est d’autant plus sympathique que deux des trois pilotes étaient inconnus en 2CV Racing Cup, Medhi-Rik Bouchereau disputant sa première course à ce niveau de compétition, tandis que Laurent Bressan en était à la première épreuve… de sa carrière naissante ! Chapeau bas !

Ayant évolué la majeure partie de la course en solo en 4ème position, la #5 La Botte de Tony Furlotti et Giuseppe Carrere échouait au pied du podium, devançant de 6 tours la #3 Mickey Racing de Michaël Berben, Philippe Marquet et Dominique Speleers, victime de soucis de rotule de direction en début de course. Places d’honneur également pour d’autres malchanceux, avec la #18 2CV Passion Trapanelle de Samuel Chenier, Christophe Sultana, Lory Hauris et Jonathan Vynckier, victime d’un câble d’accélérateur, mais aussi la #8 Phoenix Racing Team de Michel Santkin, Sébastien Piette, Pierre-Manuel Hemroulle et Sébastien Cuvelier, qui a souffert au niveau d’un support d’amortisseur.

Dans la catégorie des Améliorées, la #90 2CV de Feu menée par Jean-Eric et Ségolène Brethenoux, Marc De Well et Bernard Rousse n’a pas été épargnée par les ennuis, notamment côté moteur, ce qui permettait à la #31 2PK Racing Team de Bart Willaert, Lorenzo Staelen et Matthias De Bel de s’imposer sans grande difficulté.

Chez les Classiques, soit les voitures les plus proches de la série, la #98 Rétro Racing Team de Geert Van de Velde, Jurgen Van Den Brande et Lars Arys, mais aussi la #435 2 Pattes Foll de Leny et Justin Cannesant, secondés par Marie Bourgeois, ont été ralenties, parfois de manière brutale, ce qui a permis à la #602 BKS des Français François Asselborn et Romuald Cadot de faire la course en tête pour l’emporter avec deux tours de bon sur la #123 Dutch Dyane Racing Team des Hollandais Frank Van Koppen, Martijn Van der Goes, Rob et Erik Van Der Voort !

Signalons enfin le bon comportement de la seule ‘Xpérimentale’ du plateau, la #80 VGS Collé Racing Team de Kris Van Hees, Toon Vansprengel et Geert Vanden Driessche, qui a su éviter les ennuis.

Après cette belle et longue entrée en matière, le noyau dur de la 2CV Racing Cup se retrouvera sur le Circuit de Nevers Magny-Cours les 19, 20 et 21 avril pour un deuxième rendez-vous dans l’antre de ce qui fut naguère le Grand Prix de France de Formule 1. Chaud devant…

Source : Com