Après avoir marqué le meeting de Magny-Cours de leur empreinte, Laurent et Amaury Richard faisaient escale ce week-end à Barcelone pour l’avant-dernier round de la Peugeot 308 Racing Cup. L’attachant duo père-fils du GPA Racing a une nouvelle fois fini sur le podium dans leurs classes respectives sans pour autant sabrer la champagne de la victoire.

Amaury Richard abordait cette étape au pays des corridas avec l’ambition de marquer de gros points pour consolider sa 5ème place au classement général. Dès les premiers tours de roue, le jeune Français résident à Bruxelles sentait qu’il avait le vent dans le dos. « Mon équipier David Pouget et moi avons mis le doigt sur des excellents réglages. C’est ce qui nous manquait depuis plusieurs courses. », sourit Amaury.

La Course 1 allait répondre aux attentes de l’ancien pilote de monoplace. S’élançant seulement 7ème après avoir manqué sa qualification, Amaury réalisait une splendide prestation en avalant un par un ses adversaires pour finir au 4ème rang absolu, synonyme d’une médaille d’argent acquise au forceps chez les Juniors. « La voiture marchait nickel », reconnaît-il. « C’est dommage que je n’ai pas tiré la quintessence de ma 308 Cup en qualifications car j’aurais peut-être pu finir sur le podium au classement général. »

Le scénario s’inversait cependant pour le cadet de la famille Richard en Course 2. Il se qualifiait certes à une très bonne 5ème place mais vivait une joute dominicale plus difficile. « J’ai été percuté au premier virage et l’équilibre de la voiture en fut faussé. J’ai donc essayé de limiter la casse pour finalement terminer 7ème au général et 3ème en Junior. »

Pas de quoi décourager toutefois Amaury qui abordera la finale du championnat avec l’envie de conclure 2018 en beauté. « Je suis bien parti pour finir à la 5ème place au championnat. Je n’aurai donc plus la moindre pression sur les épaules. Au Paul Ricard, je n’aurai plus rien à perdre et je compte bien offrir un dernier beau résultat à GPA Racing. »

Laurent Richard fut moins à la fête en Catalogne où il avait comme objectif de rester au contact de Stéphane Ventaja pour la tête de la catégorie Gentleman. Il décrochait certes une nouvelle 3ème place de classe en Course 1 mais échouait au pied du podium en Course 2. « Ce fut un week-end difficile où j’ai notamment été tamponné en Course 2 », commente Laurent. « Ventaja a de surcroît pris une option pour le titre en Gentleman. Je sais que ce ne sera pas facile mais je jouerai ma dernière chance jusqu’au bout. »

Clap de fin pour la Peugeot 308 Racing Cup sur le circuit Paul Ricard les 12, 13 & 14 octobre.

Source: Com