L’ORECA 07-Gibson n°21 de DragonSpeed a remporté la première victoire de l’European Le Mans Series (ELMS) 2019 sur le circuit du Castellet. Ben Hanley a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur devant son plus proche rival, Paul-Loup Chatin et son ORECA n°28 (IDEC Sport). C’est la première victoire depuis la course de Spa-Francorchamps en 2016 pour DragonSpeed, ainsi que pour Henrik Hedman et Ben Hanley.

La victoire LMP3 revient à la Norma n°17 d’Ultimate, une première en ELMS pour l’équipe française de Jean-Baptiste Lahaye, François Heriau et Matthieu Lahaye. La Norma devance la Ligier n°11 de Mikkel Jensen et Jens Petersen (Eurointernational).

La catégorie LMGTE voit la victoire de la Ferrari n°51 de Luzich Racing. A son volant, le Champion du Monde d’Endurance FIA des pilotes GT en titre Alessandro Pier Guidi reçoit le drapeau à damier et impose l’écurie suisse dès sa première course, en compagnie de ses coéquipiers Fabien Lavergne et Nicklas Nielsen. A la deuxième place, on retrouve la Ferrari n°83 de Kessel Racing. Michelle Gatting franchit la ligne d’arrivée en offrant dès sa première course un premier podium pour l’équipage 100% féminin qu’elle constitue avec Rahel Frey et Manuela Gostner.

Source : Com