25 ans après la première élection du ‘4×4 de l’Année’, l’offre s’est tellement élargie que le choix en est rendu singulièrement compliqué. Il n’y a pas de « grands favoris ». Chaque année un jury très motivé s’active pour désigner un gagnant dans chaque catégorie sans pouvoir imposer de préférences personnelles. Si bien que le résultat peut être une surprise pour chacun des membres du jury. C’est une caractéristique des élections démocratiques…

« Il n’existe plus de 4×4 à vocation purement off road. Au fil des ans, l’accent s’est porté sur les SUV, des « bons à tout faire » parmi lesquels certains ont conservé d’étonnantes aptitudes en tout terrain tout en livrant de très bonnes prestations sur route avec un niveau de confort élevé, » explique Ludo De Ravet, organisateur de l’élection. « Pour les 4×4 de luxe, les pick-up et les SUV, nous accordons encore beaucoup d’importance aux capacités en tout-terrain des véhicules sélectionnés. Les crossover et les véhicules hybrides ne sont jugés que sur route. »

Cette année, 26 voitures ont concouru pour un titre dans une des cinq catégories, dont deux étaient scindées en deux catégories de prix en raison de l’étendue de l’offre.

Crossover: SsangYong XLV et Audi Q2

170103-tivoli-1502-ex-f05

Seconde distinction consécutive pour le SsangYong Tivoli XLV, aussi élu récemment ‘Familiale de l’Année’ dans la catégorie de prix jusqu’à 19.000 €.

Dans le groupe crossover, des véhicules qui ne nécessitent pas de vraies aptitudes pour le terrain et qui peuvent même être proposés avec deux roues motrices seulement, sont sortis de ce fait deux vainqueurs de catégorie.

Le premier doit sa victoire à son excellent rapport qualité/prix en combinaison avec son intérieur spacieux et ses bonnes qualités routières: le SsangYong XLV.

170103-audi-q2-f35f

Le second vainqueur, qui a laissé derrière lui au classement tous ses congénères, est clairement estampillé comme véhicule premium en dépit de ses dimensions compactes: l’Audi Q2.

SUV: Seat Ateca et Land Rover Discovery Sport

170103-seat-ateca-1610-f75

Les SUV ont aussi été répartis en deux catégories de prix. Dans la première, la victoire est allée résolument vers un nouveau-venu, non seulement en raison de son excellent rapport qualité/prix mais aussi grâce à son design réussi et à sa bonne finition: le Seat Ateca.

170103-discovery-sport-17xx-f05-tt

Dans la seconde catégorie, c’est avec une confortable avance que la victoire est revenue au SUV qui est qualifié tout simplement de « sommet absolu dans sa catégorie »: le Land Rover Discovery Sport.

Luxe: Bentley Bentayga

170103-bentayga-1509-r80f-off-road

Dans la catégorie luxe, l’attention ne porte pas seulement sur le confort et la finition; les aptitudes en tout terrain aussi sont un critère important. Malgré un grand écart entre les prix, la course a été très serrée entre les trois participants de cette catégorie, mais en fin de compte c’est quand même le modèle le plus luxueux qui a eu le dernier mot: Bentley Bentayga.

Hybrides: BMW X5

170103-bmw-x5-16xx-4-0e-f80-charge

Dans les hybrides aussi, il a pour ainsi dire fallu recourir à la ‘photo finish’ pour départager les deux premiers, mais la grande différence de prix avec le second et sa conception homogène ont été des arguments déterminants pour désigner le BMW X5 hybride comme vainqueur.

Pick-Up: Nissan Navara

170103-nissan-navara-1611-f80

Dans les pick-up, la lutte se résume à peu près chaque année à une confrontation entre les mêmes marques et modèles. Cette fois, les trois premiers se tenaient dans un mouchoir de poche, mais ce sont les caractéristiques d’aptitude off road, d’ardeur au travail et de confort qui ont une fois encore donné l’avantage au Nissan Navara.