Dans la foulée des 24H2CV de Spa-Francorchamps, l’équipe BNLL a réalisé une nouvelle performance de choix au bout des 6 heures de course de La Finale @ Mettet ! Une ultime joute sportive qui a réuni quelque 36 2CV et C1 sur la grille de départ, et qui s’est traduite par une parfaite cohabitation entre les deux types de bolides, n’en déplaisent à certains… « Il y avait eu pas mal de commentaires critiques après les 24H2CV au sujet de la présence simultanée en piste des 2CV et des C1, mais dès l’instant où on se retrouve entre équipages disputant l’intégralité de la saison, les choses se passent très bien, explique Robert Van Gysegem, responsable du 2CV Racing Teams organisateur. La preuve parfaite et ultime que les habitués se comprennent, et qu’ils savent comment gérer pareille situation. »

Dès les qualifications, le ton était donné, avec une première ligne intégralement BNLL, la #43 de Courtois-Devos-Coppieters décrochant la pole position pour 0’’582 devant la #42 de Car-Hauris-Nopère. Et c’est l’équipe FKR qui offrait la meilleure résistance chronométrique, avec la #63 de Van Gysegem-Abrahams et la #55 de Bouchereau-Bressan-Maes prenant place sur la deuxième ligne.

Lors des 360 minutes de course, BNLL confirmait son tonitruant début de saison, qui plus est dans le même ordre. Après le doublé au cœur des Ardennes, c’est un nouveau résultat de choix qui entérinait les débats 2019, preuve de la parfaite régularité de cette équipe, la #43 BNLL 3 de Philippe Courtois, Mathieu Devos et Rudy Coppieters devançant de cinq rotations du Circuit Jules Tacheny de Mettet la #42 BNLL 1 by 850 de Benoît Car – Champion 2019 de la 2CV Racing Cup ! -, Lory Hauris et Clément Nopère.

Longtemps en lice pour décrocher les honneurs de la plus petite marche du podium final, la #55 FKR-M2 de Bouchereau-Bressan-Maes faisait les frais d’un train arrière cassé à 5 petites minutes de l’arrivée, ce qui offrait la médaille de bronze à la #3 Mickey Racing de Berben-Speleers-Marquet, qui échouait à un tour à peine de la #42. Quant à la #63 FKR-M1 de Van Gysegem-Abrahams, elle devait finalement se contenter du 4ème rang après un infortuné contact ayant entraîné une crevaison, des soucis de direction… et un Drive Through ! Si la #65 BNLL 2 (Crespin-Crespin-Crespin) complétait le top 5, offrant une cerise sur le gâteau BNLL, la #1 JMCE Racing 1 (Licops-Lacroix), victime d’un souci de commande de boîte lors des essais, perdait trop de temps pour espérer jouer un rôle en vue. Elle devait se contenter de la 6ème place.

Moins de réussite pour la #62 2BR Motorsport (Braun-Schiffers), la #38 Nous@ussinet (Naisse-Dubois-Naisse) et la #44 AG Racing Box (Abrahams-Houben), qui ne croisaient pas le drapeau à damier, parfois de justesse….

Si la victoire en catégorie ‘Améliorées’ de la #90 2CV de Feu (Brethenoux-De Well-Rousse-Brethenoux) était annoncée, la #88 Racing Team Gaumais (Bernet-Cousin) profitait des ennuis de la #72 Team Basket Cup (Brisse-Beranger) pour s’imposer en ‘Protos’. Chez les ‘Classiques’, pas de doublé de fin de saison pour les Hollandais de la #123 Dutch Dyane Racing Team (Van Koppen-Van der Goes-Van Der Voort-Van Der Voort), qui subissait cette fois la loi des équipages français, avec la #602 Brokensport (Asselborn-Cadot-Le Conte-Surel) s’imposant devant la #435 2 Pattes Foll (Cannesant-Bourgeois-Cannesant-Flipo).

Rideau sur la 2CV Racing Cup 2019, l’équipe du 2CV Racing Teams œuvrant déjà sur le millésime 2020, qui sera présenté sous peu côté calendrier. C’est juste après l’an neuf que la remise des prix officielle des ‘deuchistes’ aura lieu. On vous tient au courant…

Source: Com