En présentant La Finale @ Mettet, ultime épreuve de la C1 Racing Cup 2019, on avait misé sur un duel pour la gagne et le titre entre la #244 Gaban Motorsport et la #230 Néo Speed by Kimy Racing… et c’était bien vu ! Il est vrai que cette hiérarchie de haut de classement illustre parfaitement le déroulement de la saison 2019. Une compétition qui a confirmé la montée en puissance des C1 de course, qui attirent de plus en plus de monde, s’imposant comme la parfaite discipline d’accès au sport auto, que l’on vienne du karting… ou de nulle part !

La séance qualificative en prélude à cette Finale disputée sur six heures confirmait déjà l’affiche : pole pour la #244 Gaban Motorsport d’Andy Gaban et Olivier Palmaers devant la #235 ça roule Racing d’Yvan Muller et Axel Beauduin, et la #230 Néo Speed by Kimy Racing de Laurent Do, Christophe Devis, Thierry Le Leu et Massimo Petralia.

Le ton était donné, et six heures durant, quatre bolides, soit les trois plus rapides des qualifs et la #233 KMD 233 de José Close, Chloé Van Hove et Eric Van Bael, allaient se succéder au sommet du classement. Et c’est notamment au petit jeu du changement de plaquettes que la différence allait se faire. Ce qui permettait à Andy Gaban, fils de l’ex-Champion du Monde des Rallyes en Groupe N Pascal Gaban, et Olivier Palmaers de faire la différence, de quoi offrir la victoire à la #244 ! Un succès qui permettait bien sûr à Gaban Jr, déjà en tête de la compétition avant Mettet, de décrocher le titre 2019 !

Un petit tour séparait à l’arrivée la #244 Gaban Motorsport de la #230 Néo Speed by Kimy Racing. Et si Do, Devis, Le Leu et Petralia ont pris le début de saison à leur compte, ils auront constitué jusqu’au bout de solides adversaires aux futurs champions.

La lutte pour la troisième place finale a été intense entre la #235 ça roule Racing et la #233 KMD 233, qui ont terminé dans cet ordre, séparées par une cinquantaine de secondes seulement, ce qui démontre que Chloé Van Hove était bien plus que la meilleure ‘féminine’ du plateau !

Histoire sans doute de confirmer l’excellente forme de Gaban Motorsport, la #231 de la même équipe, confiée à Mans et Machtelinckx, a complété le top 5, devançant dans l’ordre la #218 GHC Racing (Les-Roskam), la #257 Mecaperformance (Cagnina-Brasseur), la #221 FloRacing ( Flohimont-Borner-Marin), la #224 Raidillon 55 by WDS (Wautier-Alsteens-Vandendriesch-Alsteens-de Schaetzen) et la #251 FloRacing (Pirlet-Pirlet-Maka).

Signalons pour conclure que sur les 18 C1 relevant de la Racing Cup belge au départ, elles étaient… 17 à franchir le drapeau à damier, seule la #239 DZ Compétition (Thonus-Dejaegere-Wathelet) jouant de malchance. Voilà qui en dit long sur le rapport prix/plaisir offert par la C1 Racing Cup. Et les perspectives 2020 sont d’ores et déjà très prometteuses…

Source: Com