Finalement, on n’est pas si bien à la maison ? Toyota a enfin renoué avec la victoire au terme de 6 heures de Fuji pour le moins aquatiques. Ni la drache, ni les deux neutralisations sont venues à bout des deux TS050 Hybrid qui signent le doublé.

La n°8 de Buemi-Davidson-Nakajima s’impose devant la n°7 de Kobayashi-Conway-Lopez. C’est la première victoire des Nippons depuis les 6 Heures de Spa au début du mois de mai. Les Porsche 919 de Lotterer-Tandy-Jani et de Hartley-Bernhard-Bamber complètent le Top 4.

En LMP2, si la Vaillante-Rebellion n°13 de Beche-Piquet-Heinemeier Hansson a dû abandonner suite à un gros crash, la voiture-soeur n°31 de Prost-Senna-Canal s’impose. L’Alpine A470 de Lapierre-Menezes-Negrao et l’Oreca n°38 Jackie Chan DC Racing de Laurent-Jarvis-Tung prennent les premiers accessits.

Ferrari n’a fait qu’une bouchée des catégories GTE. En Pro, la 488 AF Corse de Calado-Pier Guidi décroche la timbale devant les Porsche 911 RSR officielles de Lietz-Makowiecki et Christensen-Estre. En Am, victoire pour la 488 Spirit of Race de Flohr-Castellacci-Molina.