Sur la liste très fournie des engagés de la Ford Fiesta Sprint Cup belge, impossible de louper les numéros #18 et #12, car les noms qui s’y rapportent sont ceux d’Ayrton et Yannick Redant. Avec une expérience de plusieurs années en karting et des participations récentes aux 24 Heures de Zolder, les fils de Bert Redant n’en sont pas à leur coup d’essai. Ce qui ne les empêche pas de considérer cette participation à la Ford Fiesta Sprint Cup avant tout comme un parfait apprentissage. 

“J’étais jusqu’à présent en permanence à leurs côtés en les abreuvant de conseils, mais en les envoyant dans l’arène de la Ford Fiesta Sprint Cup, je veux avant tout qu’ils gagnent en autonomie, commente Bert Redant, responsable de Profile Tyrecenter. Je ne vais pas m’en occuper personnellement, et si cela part de travers, ils devront se débrouiller. Oui, il s’agit d’apprendre le job, avec ce que cela peut comprendre comme faux pas. J’ai en outre mon propre programme avec une Mercedes-AMG GT4 QSR Racing School dans le cadre des Creventic 24 Hours Series, et combiner cette activité avec mes affaires professionnelles est déjà assez compliqué.’’

Pour bien encadrer les frères Redant, il y a néanmoins Stefaan Schoonjans, propriétaire de QSR Racing School. C’est lui qui leur a permis de mettre le pied à l’étrier, estimant que le jeu en valait la chandelle. 

“Je les ai en effet accompagnés lors de leurs débuts aux 24 Heures de Zolder l’an dernier, et au volant de la BMW 325i Cup, ils ont démontré qu’ils étaient suffisamment matures pour poursuivre l’aventure, se souvient Stefaan après les avoir vus franchir la ligne d’arrivée. Avec mon expérience en sport automobile, et surtout dans le cadre de courses club, je savais qu’ils pouvaient évoluer, prendre une autre direction, et lorsque la Ford Fiesta Sprint Cup a été lancée, nous avions déjà échafaudé le plan avec Bert.’’

 

Yannick et Ayrton vont donc échanger la BMW 325 et le Belcar contre une compétition sprint plus courte, mais plus intense. “Se battre à armes égales, à chaque tour, en abordant le moindre virage en tentant une manœuvre de dépassement, et faire la différence en tant que pilote, c’est quelque-chose que nous voulons apprendre, explique Yannick, 19 ans. Notre expérience du karting tombera assurément à point nommé, mais si on se base sur ce qu’on a vu lors des premières courses de la Cup néerlandaise, on comprend que la barre est très haut, et que la lutte sera sévère.’’ 

Comme la plupart des concurrents, les frères Redant ont eu récemment l’occasion de prendre le volant de la Fiesta ST-Line préparée par QSR Racing School. “C’était très plaisant, intervient à son tour Ayrton (20 ans). La Fiesta dans sa définition Cup est très amusante à piloter. Rien à voir avec la BMW que nous avons connue. Nous avons roulé en endurance, ce qui réclame une toute autre approche du pilote, davantage axée sur le team, et chacun tend ensemble vers un bon résultat. Ici, c’est chacun pour soi, face à des concurrents qui possèdent une auto identique. Et je pense que mon frère sera mon premier adversaire !’’

Histoire d’accumuler de l’expérience, Yannick et Ayrton seront également actifs dans les compétitions belges et hollandaises de karting. “Nous voulons être totalement prêts pour chaque manche de la Ford Fiesta Cup, et notre ambition est de terminer sur le podium, de préférence ensemble’’, clament en chœur les frères Redant !

Les deux Fiesta ST-Line QSR Racing School vont également prendre part à la lutte et chasser la victoire (et les points) dans le Ford Dealer – Team Championship, car Ford Geeraerts, basé à Lennik, devient le partenaire du team de Stefaan Schoonjans. Avec l’arrivée de Ford Geeraerts dans la Ford Fiesta Sprint Cup, on compte désormais sept dealers Ford impliqués dans cette compétition !