Avec une victoire au Spa Rally et quatre podiums, dont un ce week-end au Rallye du Condroz, Adrian Fernémont a marqué les esprits en 2018 ! Pour sa première saison complète dans la catégorie reine du Championnat de Belgique des Rallyes, le Namurois a terminé à une excellente troisième place finale. Un résultat que le pilote du SAN Mazuin Racing compte bien améliorer lors de la prochaine campagne !  

Dernière épreuve du Championnat de Belgique des Rallyes, le Rallye du Condroz a pleinement répondu aux attentes d’Adrian Fernémont ! Tout au long du week-end, le Namurois a impressionné en menant la vie dure à Stéphane Lefebvre dans la lutte pour la victoire. Le dimanche, il a même fait jeu égal avec le pilote officiel Citroën en WRC 2 pour finalement décrocher une superbe deuxième place au classement général et le succès en BRC, le Français n’étant pas repris dans cette compétition.

« Je suis très heureux d’avoir pu conclure la saison de cette façon… Un peu comme elle avait commencé avec notre victoire à Spa », sourit Adrian qui a rendu une copie presque parfaite en bord de Meuse. « D’entrée de jeu, nous nous sommes sentis à l’aise au volant de notre Skoda Fabia R5 SAN Mazuin et nous avons pu imprimer un gros rythme. La preuve, nous avons réalisé le premier scratch de l’épreuve hutoise et devancé à la régulière Kris Meeke et Kris Princen au terme de la première demi-boucle. »

Sur le plan sportif, la suite se déroulait à la perfection. Toujours à la limite et sans commettre la moindre faute, la paire Adrian Fernémont-Samuel Maillen rentrait au parc d’assistance samedi soir avec seulement 14 secondes de retard sur Lefebvre. « Au niveau de la performance, nous étions satisfaits, mais avons été secoués par la disparition tragique de Rik Vanlessen. Après avoir appris la nouvelle, cela a été difficile pour nous de continuer. Nous nous serions bien arrêtés là… Toutes nos pensées vont, bien sûr, aux proches de Rik, à son pilote Steve Matterne et à son équipe, BMA. Nous leur présentons nos sincères condoléances. »  

Le lendemain, la course reprenait ses droits et tout restait à faire pour le pensionnaire de chez Racing Technology. La journée du dimanche s’annonçait longue, avec 10 spéciales au programme, mais il parvenait à gérer parfaitement la fin de rallye. « Je savais qu’il serait compliqué d’aller chercher Stéphane », confie la recrue du SAN Mazuin Racing. « Nous avons toutefois continué à attaquer pour lui mettre la pression jusqu’au bout et conserver un bon écart avec nos poursuivants. Malgré deux calages moteur au départ, nous avons rempli notre mission en montant sur la deuxième marche du podium derrière Stéphane, avec un écart de 14 secondes inchangé par rapport à la veille. En outre, nous avons devancé tous les Belges sans profiter d’un quelconque fait de course. C’est donc super positif pour le futur, car au vu plateau, ce n’était pas une mince affaire ! »

Grâce à ce nouveau très bon résultat, sa régularité et sa fiabilité, le Namurois s’adjuge la 3e place du championnat national et tire un bilan positif de sa campagne. « En rejoignant l’équipe SAN Mazuin Racing, nous avons fait un pari gagnant », constate-t-il. « Tout le staff a fait un gros travail pour nous permettre de nous exprimer avec une excellente voiture à un très bon niveau. De base, nous n’avions que quatre rallyes de prévus. Nous avons finalement disputé sept rendez-vous, avec, à la clé, une victoire à Spa, une deuxième place à l’East Belgian et au Condroz et une troisième place au Wallonie et à l’Omloop. C’est une belle récompense pour tout le monde, nous ne pouvions pas rêver de beaucoup mieux pour une première année ensemble. Mais nous ne comptons pas en rester là ! »

En 2019, Adrian Fernémont et Samuel Maillen l’ont annoncé : ils veulent rempiler avec SAN Mazuin et Racing Technology pour se battre pour la gagne sur chaque rallye. « Avec l’expérience que nous avons accumulée cette année, nous sommes parés pour atteindre cet objectif », affirment les deux équipiers. « Nous espérons pouvoir boucler le budget pour prendre part à six courses au minimum et ainsi pouvoir jouer le titre. Comme sur les spéciales, on donnera tout pour y arriver ! »

Source: Com