Entre deux rounds de l’ADAC GT Masters, Alessio Picariello a mis le cap sur le Japon pour disputer les 24 Heures du Mont-Fuji.

Premier double tour d’horloge à se tenir dans l’Archipel depuis plus de 10 ans, l’épreuve se voulait le rendez-vous n°1 du Super Taikyu (championnat d’endurance nippon) et réunissait une cinquantaine de voitures de tourisme et de grand tourisme, les GT3 se taillant la part du lion.

Alessio était engagé sur une Audi R8 LMS du team J-Fly Racing derrière lequel se cache Phoenix Racing Asia. Le Carolorégien s’en est extrêmement bien tiré puisqu’il a décroché une très belle troisième place finale avec ses équipiers Jeffrey Lee, André Couto et Shintaro Kawabata.

La victoire est revenue à la Nissan GT-R GT3 de l’équipe Y’s Distraction GTNET et du quintet Teruhiko Hamano-Kazuki Hoshino-Kiyoto Fujinami-Hironobu Yasuda-Sun Zheng avec 759 tours couverts.

Bravo Alessio et Kampaï !