Victoire finale à Mettet et titre pour Andy Gaban

Une semaine après le Rallye du Condroz qui s’était conclu par la victoire en GT des œuvres du « paternel », Pascal Gaban, les couleurs de Gaban Motorsport ont à nouveau brillé. Cette fois sur circuit, avec le fiston, Andy, aux commandes.

Abordant « La Finale @ Mettet », dernière manche de la C1 Racing Cup, en leader de la compétition Andy Gaban voulait marquer le coup : « Nous n’avions pas encore remporté de vraie victoire cette saison et nous souhaitions terminer sur une bonne note. Bien sûr le titre était l’objectif premier mais nous voulions aussi y mettre la manière. » Et de fait, avec l’appui parfait de son jeune équipier, Olivier Palmaers, le tandem signait le week-end parfait en décrochant la pole position, le meilleur tour en course et la victoire finale assortie, cela va de soi, du titre général pour Andy et du titre Junior pour Olivier. Excusez du peu ! « Nous avons ainsi un peu remis les pendules à l’heure et prouvé qu’en plus de la régularité nous pouvons aussi nous montrer les plus rapides. C’était ma première saison en C1 Racing Cup. J’aimerais monter d’un cran l’an prochain mais si, faute de budget, je dois remettre le couvert en 2020 je ne serai pas frustré. La voiture, qui était nouvelle, a parfaitement fonctionné et c’est de bon augure. »

Comme pour mieux compléter le triomphe de l’équipe basée à Seraing, la voiture utilisée jusqu’aux 24h 2CV, la #231, se classait au 5ème rang final. A son volant on retrouvait l’équiper d’Andy Gaban en début de saison, Willem-Jan Machtelinckx ainsi que Joris Mans, habituellement team-manager et qui avait eu l’envie de se retrouver derrière le volant pour l’occasion. Seizièmes après une demi-heure de course, ils signent là un résultat inespéré au départ, des fruits d’une remontée impressionnante.

Alors que la saison 2019 se clôture sous les meilleurs auspices, Gaban Motorsport se tourne déjà vers l’an prochain : « Nous verrons ce qu’il y’a lieu de faire côté circuit et repartir ou non en C1 Racing Cup. En rallye, malgré plusieurs années d’absence, j’ai directement été dans le coup puisque j’ai chaque fois mené la catégorie GT avec une victoire à Spa et une autre à Huy. C’était aussi le cas au Wallonie avant qu’une défaillance mécanique ne nous fasse heurter un bloc de béton en pleine ligne droite. Notre Porsche 997 GT3 reste disponible à la location, c’est aussi dans ce but que j’ai repris le volant cette année et, au vu des résultats,  je pense avoir démontré qu’elle était fiable et rapide par rapport à la concurrence. Si elle n’est pas louée et que les partenaires répondent présents, je repartirais à son volant en 2020 si l’occasion se présente », explique le patron, Pascal Gaban.

En attendant, l’équipe prendra quelques longues semaines de repos bien mérité afin d’aborder 2020 dans les meilleures conditions possibles.