Mauvaise nouvelle pour Maxime Martin mais gageons que notre loustic retombera sur ses pattes. Conséquence directe de l’arrivée de la marque en F1, Aston Martin Racing cesse toute implication officielle en GTE-Pro. On ne verra des Vantage affronter les Ferrari 488 et les Porsche 911 RSR que si et seulement si des écuries privées (voire Prodrive directement ?) prennent l’initiative de s’engager dans le fleuron du GT.

Les pilotes officiels seront recasés dans d’autres programmes si aucune Vantage ne devait être alignée en GTE-Pro, comme le GT3 ou le GTE-Am. Prodrive continuera à fabriquer et distribuer exclusivement la génération actuelle de GT dans le cadre d’un accord pluriannuel avec Aston Martin Racing.

« Cette année a été une année de succès sans précédent pour la Vantage en sport automobile mondial », indique David King, président d’Aston Martin Racing. « A tous les niveaux, de la GTE à la GT3 en passant par la GT4, nous avons connu un succès significatif remportant 26 titres à travers le monde. Mais il y a plus à faire et il y a plus à venir de la Vantage, c’est pourquoi nous avons conclu que le moment est venu pour nous de transférer le poids du soutien de l’usine à nos partenaires alors que nous poursuivons le succès dans les plus importants événements en GT. »

En l’espace de sept saisons en WEC, Aston Martin a remporté 47 victoires de catégorie, 103 podiums, 9 championnats et 4 victoires au Mans.