Le renouvellement de la gamme A3 d’Audi se poursuit. Après la RS 3 Berline, présentée en septembre 2016 en Première Mondiale au Salon de Paris, c’est au tour de la variante Sportback d’annoncer son arrivée, prévue à Genève le mois prochain. (Marc Lacroix)

Le design RS exclusif est repris. Parmi ses spécificités, une suspension rabaissée de 25 mm, des voies plus larges 20 mm et passages de roue échancrés plus largement.

Sous le capot, le 5 cylindres de production le plus puissant du monde : 400 ch à partir du TFSI 2,5 litres. 33 ch en plus que son prédécesseur et 26 kg plus léger grâce notamment à son carter en aluminium.

De quoi permettre à la RS 3 Sportback un 0-100 km/ h en 4″1 et 250 km/ h en pointe (possibilité de porter jusqu’à 280 km/h sur demande).

La transmission quattro avec répartition variable se charge de transmettre la puissance à la route, par l’intermédiaire d’une boîte S tronic à 7 rapports et double embrayage

De série, la RS 3 Sportback s’équipe de roues forgées de 19 pouces chaussées de 235/35, qui abritent des disques de frein de 310 mm (céramique et fibre de carbone à l’avant sur option).

Chronomètre, indicateur de pression de turbo et écran RS spécial garnissent le tableau de bord, en plus des 2 cadrans circulaires noirs garnis d’aiguilles rouges et de chiffres blancs (Audi virtual cockpit entièrement numérique en option).

La RS 3 Sportback est équipée de sièges baquets garnis de cuir fin Nappa noir de série (RS plus galbés et dotés d’appuis-tête intégrés proposés en option pour conducteur et passager avant). Le lancement des RS 3 Sportback et RS 3 Berline est programmé pour août 2017.