Mis sous pression par son équipier Sébastien Ogier à l’heure de s’élancer à l’assaut des cinq derniers chronos, Andreas Mikkelsen s’est parfaitement défendu avant de profiter d’une petite erreur du quadruple Champion du Monde.

Cette troisième victoire mondiale dans la carrière d’Andreas Mikkelsen est assurément la plus belle, mais aussi la plus importante puisque le Norvégien est toujours en quête d’un volant pour 2017 après l’annonce du retrait de Volkswagen.

Anders Jæger (NOR), Andreas Mikkelsen (NOR) WRC Rally Australia 2016 Photo: Toni Welam

Derrière le Norvégien, Sébastien Ogier s’est offert la deuxième place, refermant par un nouveau résultat de choix le chapitre Volkswagen, qui lui aura permis de remporter quatre titres de Champion du Monde des Rallyes.

Sébastien Ogier (F), Julien Ingrassia (F) Volkswagen Polo R WRC (2016) WRC Rally Australia 2016 Photo: Helena El Mokni

Lorsque son équipier Hayden Paddon subissait les affres d’une crevaison dans le plus long chrono de l’étape dominicale, Thierry Neuville gagnait un rang et se retrouvait dans la peau du vice-Champion du Monde des Rallyes.

Ajoutant le panache en empochant 2 points de bonus dans la Power Stage, Thierry Neuville a signé en Australie son cinquième podium consécutif. Victorieux en Sardaigne et auteur d’une remarquable seconde moitié de saison, le leader du clan Hyundai en profite pour coiffer comme en 2013 la couronne de vice-Champion du Monde.

2016 FIA World Rally Championship / Round 14 / Rally Australia / November 17-20, 2016 // Worldwide Copyright: Hyundai Motorsport

Le rideau est désormais tombé sur la saison 2016. Cap sur 2017. Enfin pas pour tout le monde puisque Sébastien Ogier, Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala doivent maintenant négocier leur prochain contrat et trouver un nouvel employeur.