L’American Festival NASCAR Finals programmé sur le circuit de Zolder a été couronné de succès. Le nombreux public a pu apprécier la manière dont l’équipe Deldiche Racing s’est imposée pour la quatrième fois de la saison, ce qui lui a permis de décrocher le titre dans le Belcar Endurance Championship 2016. Luc De Cock, Sam Dejonghe et Tim Joosen avaient déjà signé la pole position, des œuvres de ce dernier, avant de déjouer tous les pièges de cette course, pour franchir en première position le drapeau à damier. Les pilotes de la Norma ont devancé d’un tour la Wolf GB08 Bas Koeten Racing de Stienes Longin, Thomas Piessens et Sven Van Laere, et de deux rondes la Wolf GB08 PK Carsport du duo Bert Longin-Christoff Corten, ce dernier se retrouvant pour la première fois au volant d’une telle voiture de sport.

belcar-endurance-championship-american-festival

Avant le coup d’envoi de cette finale, Deldiche Racing et MExt Racing Team pointaient ex-aequo au championnat. Aucune de ces deux formations ne pouvait donc commettre d’erreur dans leur quête du titre de champion de Belgique. Deldiche Racing faisait en outre appel au très rapide pilote du RACB National Team Sam Dejonghe pour accompagner Luc De Cock et Tim Joosen, ce qui permettait à celui-ci de prendre son quatrième départ de la saison. L’Anversois entrait dès lors en ligne de compte au moment de l’élaboration du classement, ce qui lui permettait de remporter son premier titre national. Pour De Cock et Joosen, il s’agissait de la deuxième couronne belge. Une superbe récompense pour De Cock, âgé de 63 ans, champion de Formule Super VW dans les années ’70, et Joosen, fils d’Eddy, qui s’imposait exactement 20 ans après son titre dans le Peugeot 106 Trophy du Belgian Procar.

belcar-endurance-championship-joosen-de-cock-dejonghe-jim-de-cock

« C’est un sentiment fantastique de décrocher le titre de champion au classement général et en catégorie Belcar 2 au bout d’une saison aussi intense, souriait Luc De Cock sur le podium. Le championnat est bien organisé, et pour moi, ce temps pivot est une contrainte fantastique. Cela permet au peloton de tête de rester groupé, non sans introduire un élément tactique dans la course. Je peux vous garantir qu’au volant de la Norma M20 FC, cela n’est pas simple de respecter ce temps pivot. Si au début d’un tour, vous perdez du temps, notamment en dépassant une voiture plus lente, il faut attaquer nettement plus fort afin de pouvoir atteindre ce chrono de référence. Nous allons maintenant célébrer ce titre, et l’an prochain, nous serons présents pour défendre cette première couronne nationale, mais aussi prendre notre revanche après notre défaite aux 24 Heures de Zolder. J’aimerais que cela puisse de nouveau se faire avec Tim et Sam, car nous avons démontré que nous formions un équipage aussi rapide qu’homogène.’’ 

belcar-2-bas-koeten-racing-belcar-1-mext-racing

Dans les rangs de MExT Racing Team, la satisfaction était malgré tout au rendez-vous, en dépit de la perte du titre pour trois petits points (879 points contre 882 pour Deldiche Racing).

« Nous avons combattu avec nos moyens, ce qui nous permet d’accrocher le titre dans la catégorie Belcar 1’’, explique Xavier Stevens. “Comme Deldiche Racing a su éviter les problèmes lors de cette épreuve, il nous était difficile de prétendre à la couronne générale. Cela, nous le savions à l’avance. Pour nous, c’était une très belle saison, surtout quand on repense à notre 2ème place générale aux 24 Hours of Zolder.’’

La Ferrari 458 Challenge de Frank et Hans Thiers a terminé la course en 2ème position, devant la Porsche 991 Speedlover de Jean-Pierre Verhoeven et Guy Verheyen.

belcar-3-guillaume-dumarey

En Belcar 3, la lutte a été intense entre les BMW M235i Racing Cup d’Erik Qvick et Guillaume Dumarey. Les deux pilotes ont accompli seuls la distance de 125 minutes, et durant la première partie de la course, Qvick semblait avoir l’avantage. Mais au terme du sprint final, c’est Dumarey qui avait le dernier mot, confirmant de la plus belle des manières son titre dans la catégorie. La Saker RapX VGL Racing de Ronald Thienpont et Luc Branckaerts complétait le podium.

belcar-4-comparex-racing

Steve Vanbellingen et son équipier néerlandais Wiebe Wijtzes décrochaient la victoire en Belcar 4. Après une certaine dose de malchance en début de saison, le duo achevait le Belcar 2016 par un succès, ce qui lui offrait le titre. La BMW 120d Beliën Motorsport de Patrick Beliën et Dimitri Cuyvers et la BMW M3 R&J de Niel De Kerpel et Roland Van Asch achevaient la course aux 2ème et 3ème places.

belcar-5-gd-sport

La famille Donniacuo a achevé l’année de la plus belle des manières avec sa BMW Clubsport GD Sport, l’emportant pour la quatrième fois de la saison, et devançant le bolide similaire d’Eric Sliphorst, Carlo Izelaar et Mick De Jonge, mais aussi la BMW Compact de Ken Ceuppens et Wim Geeraerts. Les leaders du championnat Jimmy De Breucker et Bart Van Haeren devaient jeter le gant après une heure de course, victimes d’un différentiel défaillant, ce qui les condamnait au championnat. Au bout du compte, on obtenait un ex-aequo entre CK Mechanics – qui avait troqué son habituel BMW Clubsport contre une Compact E46 – et Offenga Racing. Mais grâce à cette 2ème place au terme de la finale, le titre tombait dans l’escarcelle de la #27 des pilotes hollandais.

Classement :

1.De Cock-Joosen-Dejonghe, Norma M20 FC, 76 tours ; 2. Longin-Piessens-Van Laere, Wolf GB08, 75 tours; 3. Longin-Corten, Wolf GB08, 74 tours; 4. Wauters-Stevens, Porsche 991, 1ère Belcar 1, 26.856; 5. Thiers-Thiers, Ferrari 458 Challenge, 73 tours; 6. Verheyen-Verhoeven, Porsche 991, 29.073; 7. Vanbellingen-Wijtzes, BMW M3 GTR, 1ère Belcar 4, 72 tours; 8. Dumarey, BMW M235i Cup, 1ère Belcar 3, 70 tours; 9. Qvick, BMW M235i Cup, 69 tours; 10. Beliën-Cuyvers, BMW 120d, 52.028; 11. Thienpont-Branckaerts, Saker RAPX,  1.00.451 ; 12. Rasse-Lagrange, BMW M235i Cup, 1.12.896 ; 13. Redant-Vanneste, BMW M235i Cup, 68 tours ; 14. Vannerum-Vannerum-Behets, BMW M235i Cup, 35.953 ; 15. Werckx, BMW M235i Cup, 52.725 ; 16. Tuytte-Verhaeren, BMW M235i Cup, 66 tours ; 17. Verhoeven-Verhoeven, BMW M3 GTR, 1.16.158; 18. Gillion, BMW M235i Cup, 65 tours; 19. Donniacuo-Donniacuo-Donniacuo, BMW Clubsport, 1ère Belcar 5, 63 tours; 20. Sliphorst-Izelaar-De Jonge, BMW Clubsport, 1.37.940; 21. Ceuppens-Geeraerts, BMW E46 Compact, 2.07.420; 22. Liljeström-Uylenbroeck, BMW Clubsport, 62 tours; etc.