La 69e édition des Total 24 Hours of Spa a débuté ce mardi avec les premiers essais libres pour les pilotes Bronze. Parmi les favoris à la victoire, on retrouve bien évidemment le Belgian Audi Club Team WRT. L’équipe belge alignera pas moins de six Audi R8 LMS GT3 lors du double tour d’horloge des Ardennes : cinq pour la victoire au classement général et une visant les honneurs en Pro-Am.

« Quand on arrive avec le soutien d’un constructeur et les équipages que nous avons, on ne peut rien viser d’autre qu’un succès », confirme Vincent Vosse, le Team Principal du Belgian Audi Club Team WRT. « Mais tout le monde sait aussi que, parfois, il n’y a qu’un pas entre le triomphe et la défaite. L’an dernier, René Rast, Laurens Vanthoor et Nico Müller menaient la course quand René a été percuté par un concurrent qu’il doublait. Notre trio a alors perdu environ 4 tours, avant de remonter pour terminer sur la plus petite marche du podium, dans le même tour que les vainqueurs… Comme quoi, pour gagner, il faut aussi une petite part de réussite et c’est un élément que nous ne pouvons pas maîtriser. »

Pour mettre toutes les chances de son côté, l’ex-vainqueur des Total 24 Hours of Spa sait qu’il doit avant tout compter sur ses hommes. « En plus d’équipages à la fois très rapides et très homogènes, et je remercie à ce sujet André Lotterer de nous avoir rejoint en dernière minute avec autant d’enthousiasme, nous avons une équipe extraordinaire, capable de se surpasser dans les moments clés », affirme-t-il. « Et les Total 24 Hours de Spa sont une course où une équipe peut faire la différence ! À Spa, si tout se passe bien et que l’on parvient à respecter le tableau de marche, il y a moyen de faire une course parfaite. Or, pour gagner cette année, il faudra faire une course parfaite… même si ce critère seul ne sera pas suffisant pour l’emporter. »

Les équipages sont composés d’un subtil mélange entre pilotes de référence en Endurance et de jeunes espoirs aux dents longues. Les voici disséqués à la loupe !

24h Spa 2017

#1 – Audi Sport Team WRT

René Rast

Allemand, né le 26/10/1986

Il a longtemps été l’un des pilotes de référence pour Audi Sport customer racing en GT3, participant en outre aux 24H du Mans sur la troisième Audi en 2015. Mais René Rast a vu son programme prioritaire changer cette année puisqu’il représente désormais Audi en DTM, avec brio d’ailleurs puisqu’il est actuellement deuxième du championnat. Ce programme prioritaire ne l’empêche pas d’être au départ des courses d’Endurance majeures avec une R8 LMS… Ayant déjà accroché une victoire aux 24H du Nürburgring (2014) et deux succès aux 24H de Daytona dans sa catégorie (2012 et 2016), le jeune trentenaire veut remporter un troisième triomphe à Spa après ceux de 2012 et 2014. Après avoir loupé la victoire de peu dans l’Eifel fin mai, il a soif de revanche et c’est un excellent atout dans le jeu de l’Audi Sport Team WRT !

Nico Müller

Suisse, né le 25/02/1992

Après son parcours en monoplace, Nico Müller s’est décidément fait un nom dans l’organigramme Audi Sport. En plus de son programme en DTM, le souriant Suisse est recruté pour les principales courses de GT3, dont les 24H du Nürburgring et les Total 24H de Spa. Vainqueur au Ring en 2015 et sur la plus petite marche du podium en mai dernier, Nico n’a encore jamais accroché la grande classique belge à son palmarès. Inutile de vous faire de grands dessins, vous savez ce qu’il veut pour cette édition 2017 !

Antonio García

Espagnol, né le 05/06/1980

En 2016, WRT créait un peu la surprise en recrutant Antonio García, l’une des véritables stars du GT mondial grâce à ses succès au Mans et dans le championnat d’Endurance aux Etats-Unis, l’IMSA. Son parcours démontre largement son talent : vainqueur des World Series by Nissan en 2000, l’Espagnol a quitté la monoplace pour le tourisme (ETCC puis WTCC) avant de rejoindre les courses de Grand Tourisme. En 2008, il a gagné la catégorie GT des 24H du Mans avec Aston Martin avant de devenir l’un des fers de lance du Corvette Racing. Depuis, le Madrilène a complété son palmarès avec deux autres victoires en GT au Mans et une aux 24H de Daytona. Son expérience et sa pointe de vitesse pourraient faire mal lors de ces 24 Heures ! 

 

24h Spa 2017

 

#2 – Audi Sport Team WRT

Christopher Mies

Allemand, né le 24/05/1989

L’histoire de Christopher Mies est intimement liée à celle d’Audi et de la R8 LMS. En 2009, l’Allemand avait ainsi remporté le Championnat d’Europe FIA GT3 lors de la première saison du bolide frappé des quatre anneaux. Depuis, il accumule les succès et les titres, que ce soit en Blancpain Endurance Series (2012) ou en ADAC GT Masters (2016). Il a aussi remporté les 12H de Bathurst (2011 et 2012) et il vient d’inscrire son nom pour la deuxième fois au palmarès des 24H du Nürburgring, après un premier succès remporté avec WRT en 2015. Par contre, il reste un manque dans ce tableau d’honneur : les Total 24 Hours of Spa. Et si c’était pour cette fois ?

Connor De Phillippi

Américain, né le 25/12/1992

Ex-pilote de kart passé par la monoplace (avec plusieurs victoires dans la Star Mazda Championship Series), Connor De Phillippi s’est tourné en 2013 vers les courses pour voitures fermées, mais aussi vers l’Europe. Il a ainsi traversé l’Atlantique pour disputer la Porsche Carrera Cup allemande, puis à partir de 2015, la Supercup internationale. L’an dernier, le Californien a véritablement explosé en rejoignant Audi et les courses de GT3. Lauréat de l’ADAC GT Masters (le championnat allemand) avec Christopher Mies, il a obtenu la confiance d’Audi Sport customer racing pour défendre son titre et participer aux grandes courses d’Endurance. Bien vu ! Avec Mies, Winkelhock et van der Linde, il vient de remporter les 24 Heures du Nürburgring. Et il ne compte pas s’arrêter là !

Frédéric Vervisch

Belge, né le 10/08/1986

Son parcours a été pour le moins éclectique, mais Fred Vervisch est parvenu à concrétiser son rêve : aujourd’hui, il est pilote officiel pour Audi. Une belle récompense après ses titres en Formule 3 (Allemagne et Asie), ses succès en Superleague Formula et ses coups d’éclat en GT, pas toujours dans le meilleur contexte. Mais sa saison en 2016 au sein du Belgian Audi Club Team WRT a fini de convaincre la marque aux anneaux de son talent. Voilà le Courtraisien mûr pour remporter cette grande victoire qui manque encore à son palmarès.

24h Spa 2017

#3 – Belgian Audi Club Team WRT (Pro-Am)

Josh Caygill

Britannique, né le 22/06/1989

Sa carrière, c’est sur deux roues qu’il l’a commencée. En moto-cross, puis en vitesse pure. Mais un grave accident lors d’une épreuve du British Supersport Championship à Donington Park a changé sa vie. Depuis lors, Josh s’est tourné vers le sport automobile. Après avoir écumé les pelotons de la VW Scirocco R-Cup et de l’Audi Sport TT Cup, le Britannique de 28 ans s’est lancé un nouveau défi en se tournant vers le GT.

Niki Mayr-Melnhof

Autrichien, né le 09/11/1978

Après une première collaboration complète en 2013, avec une 3e place finale en FIA GT, c’est un retour aux sources cette année pour Nikolaus – alias Niki – Mayr-Melnhof. L’Autrichien revient en effet dans le giron du Belgian Audi Club Team WRT pour une saison complète dans la Blancpain GT Series Endurance Cup. Associé aux moins expérimentés Josh Caygill et Jonathan Venter, l’Autrichien fait en quelque sorte figure de capitaine dans cet équipage.

Jonathan Venter

Australien, né le 20/02/1996

Meilleur performer en GT Asia l’an dernier avec trois succès, Jonathan Venter a décidé de quitter son Australie natale pour se faire une place en vue sur le Vieux Continent. À seulement 21 ans, le jeune homme ne manque pas d’ambition, mais l’ex-pilote de Formule Ford sait aussi qu’il a tout à apprendre. Ses premières Total 24 Hours of Spa seront un défi !

Richard Lyons

Britannique, né le 08/09/1979

Ce n’est peut-être pas le nom le plus ronflant sur la liste des engagés, et pourtant… À 37 ans, Richard Lyons peut se targuer d’un joli palmarès ! Après avoir brillé dans les compétitions de monoplace dans le Royaume-Uni, c’est par un exil au Japon que le Nord-Irlandais a su faire décoller sa carrière. En 2004, il a ainsi réussi l’exploit de remporter à la fois le Championnat de Super Formula (alors appelé Formula Nippon) et le prestigieux Super GT. Toujours actif au pays du Soleil-Levant, il y défend actuellement les couleurs d’Audi dans la catégorie GT300 du Super GT. Intégré à l’équipe Hitotsuyama Racing, qui reçoit un support technique de WRT pour la troisième saison, il avait notamment terminé au 3e rang de la classe GT300 l’an dernier, tout en étant le meilleur équipage disposant d’une voiture répondant à la réglementation GT3. Bref, c’est un renfort de choix !

 

24h Spa 2017

#5 – Audi Sport Team WRT

Marcel Fässler

Suisse, né le 27/05/1976

Faut-il encore présenter Marcel Fässler ? Triple vainqueur des 24 Heures du Mans et Champion du Monde d’Endurance en 2012, le Suisse aurait pu décider de raccrocher le casque après le retrait d’Audi du WEC. Mais c’est mal connaître la passion du sport automobile qui l’habite ! Marcel a donc accepté de relever un nouveau défi en partant pour une saison complète en Blancpain GT Series, disputant à la fois le Sprint et l’Endurance. Déjà vainqueur des Total 24 Hours of Spa en 2007 et troisième des dernières 24 Heures du Nürburgring cette année, le couteau suisse pourrait de nouveau être très tranchant dans les Ardennes belges.

Dries Vanthoor

Belge, né le 20/04/1998

Malgré son jeune âge et avec une seule saison en GT derrière lui, Dries Vanthoor est déjà devenu l’un des fers de lance du Belgian Audi Club Team WRT. La pointe de vitesse du Limbourgeois de 19 ans ne fait aucun doute ! Après avoir vécu un an dans l’ombre de son grand frère, Laurens, le cadet des Vanthoor continue de se faire un prénom. Oui, il a choisi d’abandonner ses rêves de Formule 1 pour rouler en GT. Non, il ne lâchera pas de sitôt son autre rêve : obtenir la confiance d’un constructeur pour représenter officiellement une marque. Six semaines après avoir inscrit son nom au palmarès des 24 Heures du Mans dans la catégorie GTE-AM, la victoire est son seul objectif au départ de ces Total 24 Hours of Spa !

André Lotterer

Allemand, né le 19 novembre 1981

Toutes les personnes connaissant bien André Lotterer admirent l’incroyable passion du sport automobile qui l’anime ! Portant officiellement le drapeau allemand et vivant en partie au Japon (où il dispute le Championnat Super Formula, remporté en 2011), André est un Belge de cœur et un grand fan du Circuit de Spa-Francorchamps. N’est-ce pas là que le triple vainqueur des 24 Heures du Mans et ex-Champion du Monde d’Endurance a disputé son seul Grand Prix de Formule 1, en 2014 ? Son meilleur résultat lors des Total 24 Hours of Spa est à ce jour une 3e place, obtenue en 2013. Actuellement pilote Porsche en WEC, André revient dans la famille Audi pour ces 24 Heures avec le ferme espoir de rejoindre la – courte – liste des pilotes ayant inscrit les deux doubles tours d’horloge (Le Mans et Spa) à leur palmarès.

 

24h Spa 2017

#6 – Belgian Audi Club Team WRT

Nathanaël Berthon

Français, né le 01/07/1989

Il a touché du doigt la Formule 1, notamment en étant pilote d’essais pour Caterham en 2014. En une dizaine de saisons, Nathanaël Berthon a goûté à presque toutes les formules de monoplace, de la Formule Renault aux GP2 Series en passant par la Formule 3 et même la Formula E. Dès 2014, il a aussi commencé à s’intéresser aux courses d’Endurance. Après avoir roulé en proto et après avoir remporté la catégorie Elite du Trophée Andros l’hiver dernier, déjà avec le Belgian Audi Club Team WRT, l’Auvergnat vit cette année sa première saison en GT au sein de l’équipe belge.

Stéphane Richelmi

Monégasque, né le 17/03/1990

Fils d’un rallyman bien connu au niveau international, Stéphane Richelmi a pourtant décidé de se tourner vers les courses sur circuit. Comme beaucoup, le Monégasque rêvait de Formule 1, mais sa trajectoire s’est arrêtée en GP2 Series après une pole et une victoire, en 2014. En 2015, il a disputé une première saison en GT au sein du Belgian Audi Club Team WRT. L’an dernier, il a remporté le Trophée des Pilotes LMP2 avec Alpine dans le Championnat du Monde d’Endurance et cette année il a choisi le Belgian Audi Club Team WRT pour se rapprocher d’un grand constructeur. À suivre de près !

Benoit Tréluyer

Français, né le 07/12/1976

Sa joie de vivre est communicative. La passion des sports mécaniques transpire par tous ses pores. Arrêter sa carrière suite au retrait d’Audi du WEC ? Comme Marcel Fässler, il n’y a jamais vraiment pensé ! Que ce soit sur une moto d’enduro, en Trophée Andros ou en GT, le triple vainqueur des 24 Heures du Mans et Champion du Monde d’Endurance 2012 veut encore se faire plaisir. Avec le Belgian Audi Club Team WRT, il a trouvé le contexte idéal : une équipe à la fois très professionnelle et très chaleureuse. Pour le retour en GT de celui qui avait remporté le Super GT japonais en 2008 (deux ans après avoir été titré en Formula Nippon, devenue depuis Super Formula), un succès aux Total 24 Hours of Spa serait une nouvelle ligne de choix dans un fabuleux palmarès.  

 

24h Spa 2017

#17 – Belgian Audi Club Team WRT

Jake Dennis

Britannique, né le 16/06/1995

Ancien Champion du Monde de Karting (en 2010, dans la catégorie des moins de 18 ans), Jake Dennis s’est depuis distingué en monoplace avec notamment une médaille de bronze dans le Championnat d’Europe FIA Formule 3 en 2015. Même s’il n’a pas totalement fermé la porte à un possible avenir en monoplace, il sait aussi que c’est plutôt en Endurance qu’il peut espérer convaincre un constructeur de l’enrôler parmi ses pilotes officiels. Après quelques apparitions en proto l’an dernier, le voici lancé pour une campagne complète en Blancpain GT Series… avec de hautes ambitions !

Jamie Green

Britannique, né le 14/06/1982

En 2004, Jamie Green remporte la Formula 3 Euros Series. On le croit alors lancé vers la Formule 1, mais le Britannique accepte une proposition pour passer en DTM. Depuis lors, il est devenu l’une des références absolues de la discipline, comme le prouvent son titre de vice-champion en 2015 et son podium final l’an dernier. Alors qu’il joue le titre cette saison encore, il a accepté de remplacer Robin Frijns au sein du Belgian Audi Club Team WRT lorsque le Néerlandais est retenu par son programme en Formula E. Sait-il seulement que la première victoire de WRT aux Total 24H de Spa, en 2011, avait été enlevée par Mattias Ekström et Timo Scheider (en plus de Greg Franchi), deux pilotes alors actifs en DTM ?

Stuart Leonard

Britannique, né le 13/06/1991

Stuart Leonard est assurément un élève très appliqué ! Ayant rejoint les rangs du Belgian Audi Club Team WRT fin 2015, le Britannique a déjà remporté les 12H de Sepang et les 24H de Dubaï avec l’équipe belge durant l’hiver 2015-2016. Récemment, il s’est aussi offert – avec Robin Frijns – un premier succès en Blancpain GT Series lors de la course de qualification de la Sprint Cup à Zolder. Sa confiance monte en flèche et, dans le cadre d’une course comme les Total 24H de Spa, sa régularité peut être un atout et faire de lui un équipier idéal.

Photos VSA/Blancpain GT Series & Audi Sport.