Après la déception des Açores, où il avait été trop rapidement contraint à l’abandon sur un problème mécanique, Grégoire Munster a réalisé une très belle course pour son deuxième rallye sous les couleurs officielles d’Opel.

Au Rally Islas Canarias, le Champion de Belgique Junior en titre est resté tout le temps dans le bon peloton, étant logiquement précédé par des pilotes nettement plus expérimentés.

Si le classement Junior était archi-dominé par l’impressionnant Jean-Baptiste Franceschi sur la tout aussi impressionnante nouvelle Ford Fiesta Mk8 R2T, les écarts demeuraient assez faibles derrière le Français.

Grégoire Munster et Louis Louka ont été les meilleurs pilotes Opel aux Canaries (Photo Jorge Cunha / DPPI)

Cinquième de l’ERC3 Junior au terme de la première étape, Grégoire Munster gagnait un rang ce samedi. « Le grip est tellement élevé aux Canaries qu’il est difficile de juger la vitesse à adopter en courbe. La gestion des pneus est essentielle ici et nous avons bien géré ce paramètre pour compenser le handicap de la crevaison lors de la Qualifying Stage, » souriait le pilote Opel.

A l’arrivée, il s’offrait une très belle quatrième place derrière Franceschi, Llarena (Peugeot) et Antunes (Peugeot), qui ne le précédait au final que d’une quinzaine de secondes. « Nous empochons de bons points et avons vraiment beaucoup appris ce week-end, » concluait Grégoire. « Le set-up aurait pu être meilleur. Mais c’était une belle expérience. Mon copilote a vraiment fait de l’excellent boulot. » (VM)