Avec une victoire sur le circuit de Mettet pour conclure, Benjamin Lessennes a prouvé en 2016 qu’il peut jouer les premiers rôles en TCR Benelux. Le jeune Namurois, qui fêtera seulement ses 18 ans fin juin, a donc totalement réussi son passage du karting aux courses pour voitures de tourisme. De quoi aiguiser son appétit pour cette campagne 2017 qui débutera ce week-end à Spa-Francorchamps…

Pour cette deuxième saison en TCR Benelux, Benjamin Lessennes a misé sur la stabilité en réitérant sa confiance au Boutsen Ginion Racing et à la Honda Civic TCR. Et il est convaincu que cette fidélité est l’un de ses atouts : « Grâce à une journée de test jeudi dernier à Zolder, j’ai pu reprendre mes marques au volant de ma Honda Civic TCR. Et c’est là que je mesure toute la différence par rapport à l’an dernier ! », sourit celui qui fut trois fois Champion de Belgique de Karting. « Je n’ai plus les mêmes appréhensions. Je suis parfaitement intégré dans l’équipe, je connais ma monture et j’ai développé une excellente relation avec Kevin Boutsen, le fils de Thierry, qui est mon ingénieur. Il a beaucoup travaillé sur les réglages et j’ai trouvé jeudi dernier une Civic qui me convient à la perfection. Résultat, je suis bien plus confiant qu’en 2016 ! »

Quelques jours avant le coup d’envoi, ce week-end dans les Ardennes belges, les ambitions de Benjamin sont donc clairement à la hausse. « Le but est de monter sur le podium du classement général le plus souvent possible et de décrocher des victoires chez les Juniors », avoue-t-il. « Mais je sais aussi que, pour jouer un championnat, il faut être régulier et ne pas forcément gagner toutes les courses. Il sera important de garder la tête froide, d’éviter les erreurs et de marquer des points le plus souvent possible. Si on y parvient, il faudra compter avec nous pour une place en vue en fin de saison ! »

En plus du soutien de son partenaire de longue date, Coyote (assistant à la conduite de référence), Benjamin pourra compter sur la confiance placée en lui par Meta System (une entreprise de construction industrielle), Honda Ring Motor (distributeur de la marque à Anderlecht) et L’Atelier 112 (une carrosserie basée à Limal). Autant de sociétés qui misent sur la jeunesse et sur le dynamisme en associant leur image au pilote de la Honda Civic TCR #2. « Et j’ai bien l’intention de leur donner raison », glisse Benjamin. « Inutile de le préciser : je suis terriblement motivé et impatient de voir la saison débuter ! »