Comme le veut la tradition, le printemps est une saison euphorique sur le front de la Hundred Series by BGDC. Dans la foulée des Spa 400, Dijon 300 et Magny-Cours 200, le noyau dur des compétiteurs sera déjà de retour en piste ce prochain week-end, avec au menu un déplacement en direction des Pays-Bas, dans la province de Drenthe, pour une épreuve de 200 minutes sur le légendaire Circuit TT Assen, dont les 4555 mètres représentent un incroyable challenge, servant chaque année de cadre du Grand Prix MotoGP des Pays-Bas. La F1 américaine, alors appelée ‘Champ Car’, s’y est également produite en 2007.

Ceux qui ont fréquenté ce circuit d’Assen l’an dernier sont plus qu’impatients d’y remettre les roues tant le pilotage y est agréable à souhait ! Ce qui signifie qu’une fois encore, les absents auront tort…

Même s’ils n’étaient pas de la partie dans la Nièvre, Angélique Charlier, Pierre Zahnen et Laurent Simon (Renault Clio Cup #28) restent leaders du classement provisoire de la Division 1, avec un total de 2980 points, contre 2735 à Patrick Van Billoen et Navric De Laet (Honda Civic #6), qui ont clairement tiré les marrons du feu à Magny-Cours, sortant vainqueurs d’une course à l’élimination. Bonne nouvelle, ces deux équipages seront au départ des Assen 200… mais ils devront se méfier de l’éternelle Vauxhall Astra Coupé #777 de Guy Katsers et Philippe Ménage, qui connaît une première partie de saison en dents de scie, et qui aura à cœur de doubler la mise après sa victoire à Dijon. Les autres prétendants aux lauriers en D1 seront les Renault Clio Cup #37 (Deger-Debroux-Borner) et #110 (Massin-Boeykens), la Honda Civic #53 (Franken-Libbrecht) et la Suzuki Baleno 88 des ‘Juniors’ Petralia-Le Leu.

Dans la plus petite des catégories de la Division 1, la Classe A (1600cc), les Honda Civic #5 (Deridder-Van Damme) et #48 (Businaro-Van Mechelen-Habran) vont une nouvelle fois en découdre avec la Renault Clio #69 (Van Kuyk-Leten).

De foire d’empoigne, il en est allègrement question entre les différentes Peugeot de la Division 2. Si les ‘nouvelles’ 308 Racing Cup servent de valeurs étalons, c’est encore et toujours Damien Dussoul, pilote de la RCZ Cup #288, qui tient les rênes du championnat, avec un total de 3040 points, contre 2850 au trio de l’équipe Semspeed, riche des frangins Benoît et François Semoulin, toujours accompagnés de Geoffrey Heyninck. Sur son élan de Magny-Cours, la 308 Racing Cup #2 DRM Motorsport de Matthieu de Ribiano et Pierre Dupont a la ferme intention de poursuivre sa remontée au classement général, tandis que Jérôme Heinen et Gaëtan Hayot (Peugeot RCZ Cup #188) mettront tout en œuvre pour inverser une tendance pas toujours favorable. Ce quatuor de lionnes sera rejoint par la désormais habituelle Honda Civic R Turbo #99 des Britanniques Comber, Gannon et Simmons, ainsi que par Manfred Verbeke et Denis Smets, qui troqueront leur BMW Compact M3 contre une Seat Leon 2.0T, également frappée du numéro #444.

La Division 3 verra le duel entre la MARC Focus V8 VDS Racing Adventures #58 de Raphaël van der Straten (leader du championnat) et la Renault Mégane Trophy #10 de Patrick Asnong, Michaël Divoy et Gaël Frère se poursuivre, l’écart entre ces deux bolides spectaculaires n’étant pour l’heure que de 340 points.

Samedi, les concurrents de la Hundred Series by BGDC tâteront déjà du bitume hollandais à deux reprises, avec des essais libres entre 11h10 et 11h35 et des qualifications entre 16h45 et 17h30, tandis que la course des Assen 200 est programmée dimanche entre 14h55 et 18h15.

Alors que les troupes de la Hundred Series by BGDC s’apprêtent à mettre cap plein nord, les forces vives de cette compétition préparent déjà la suite… et l’avenir. « Pour la manche suivante, les Spa 2 x 100 en lever de rideau des 25 Heures VW Fun Cup à Francorchamps, les vendredi 6 et samedi 7 juillet, nous aurons le plaisir de partager la piste avec une série anglaise qui débarquera avec… 44 voitures, explique Patrick Van Billoen au nom de l’organisation. Ce qui devrait permettre au public d’apprécier plus de 70 voitures sur le tracé ardennais. Cette manière de procéder sera d’ailleurs le mot d’ordre de la série à l’avenir (plutôt que de bannir les D3 & D4 qui font fuir tout le monde…). Nous avons en effet décidé de poursuivre sur la voie d’un calendrier regorgeant de circuits plus fantastiques les uns que les autres, histoire d’assurer la variété de nos différentes excursions. Ensemble, on est plus fort, et par les temps qui courent, s’associer à d’autres compétitions devient un passage obligé… »

En attendant, c’est le rapide Circuit TT d’Assen qui va nous occuper dans les prochains jours…