Non, DRM Motorsport n’a pas manqué son retour en Hundred Series by BGDC ! Pour la deuxième du championnat disputée sur le magnifique circuit de Magny-Cours, l’équipe bruxelloise engageait deux voitures avec l’objectif avoué de viser les avant-postes.

La formation située à quelques hectomètres de l’Altitude Cent créait l’attraction avant même l’extinction des feux avec l’engagement d’une impressionnante Trans Am TA2 confiée à Alain Jadot et Matthieu de Robiano. Après avoir loupé la pole position pour quelques millièmes de secondes, le bolide bleu, piloté à ce moment par de Robiano, se payait le luxe de damer le pion lors des premiers tours à la MARC Focus V8 nettement mieux adaptée au tracé tortueux de Magny-Cours.

La voiture rivale finissait par s’échapper et la Trans Am achevait sa première course sous les couleurs de DRM à la deuxième place de la Division 3. « En France, nous avons pu démontrer que la voiture fonctionnait bien. », commente Alain Jadot. « Non seulement elle n’a rencontré aucun problème mais en plus, elle est très amusante à piloter. Avec ses gros pneus, son gros V8 et sa boîte en H, c’est un bolide pour grands garçons. Enfin, un tout grand merci à l’équipe DRM Motorsport qui a été parfaite. Nous ferons tout pour que la Trans Am puisse effectuer d’autres courses en BGDC cette saison. »

Cette escale dans la Nièvre marquait aussi le retour de la Peugeot 308 Cup vice-championne de Division 2 en 2018. La Lionne verte, confiée à Giovanni Scamardi et Eric Dewaelheyns, a rappelé qu’elle n’a pas été médaillée d’argent pour rien il y a quelques mois. Derrière la Seat León 2.0T qui évoluait sur une autre planète, Giovanni et Eric marquaient des points précieux dans l’optique du championnat en prenant une très belle deuxième place en D2.

Autant dire que la satisfaction était de mise sachant que les deux pilotes n’ont découvert la voiture mais aussi le circuit de Magny-Cours dans le cas d’Eric que lors de l’unique séance qualificative. « Mais surtout, nous sommes ravis de cette pige chez DRM ! », sourit Eric Dewaelheyns. « Le team était très professionnel sans se prendre la tête. En d’autres termes, toute l’équipe était fantastique. Chapeau également à Matthieu de Robiano pour sa disponibilité alors qu’il courrait et avait sept voitures à gérer sur le même week-end. J’aimerais également féliciter mon équipier Giovanni qui a fait un boulot de dingue en piste. Pour ma part, je reviendrai chez DRM dès que l’occasion se présentera et j’espère que Matthieu trouvera d’autres pilotes pour continuer à faire rouler sa 308 et sa Trans Am cette saison. »

Vous l’aurez compris, des volants sont disponibles sur la Peugeot 308 Cup et sur la Trans Am TA2 dès le prochain meeting du BGDC à Assen (Pays-Bas) le 16 juin prochains. Les renseignements d’usage peuvent être pris auprès de l’équipe via mdrobiano@drm-motorsport.be.

Source : Com