La Hundred Series by BGDC 2018 a vécu son deuxième rendez-vous de la saison sur le superbe circuit de Dijon-Prenois ce week-end. L’occasion pour la vingtaine de bolides présents de s’affronter quelque 300 minutes durant sur un tracé de légende qui a naguère servi de cadre au plus beau duel de l’histoire de la Formule 1, en 1979, entre René Arnoux et Gilles Villeneuve.

Les affrontements ont heureusement été moins virils entre les concurrents de la compétition belge, et cette escapade en Bourgogne a permis à la désormais fameuse RXC Domec #007 d’Alain Berg et Patrick Engelen de confirmer son bon début de saison. Seule voiture engagée dans la Division 4, le petit proto a décroché la pole position avant de dominer les débats et de s’imposer dans l’officieux classement général au terme des 5 heures de course. Depuis son changement de mécanique durant l’hiver, cette auto, plutôt réputée pour sa fragilité par le passé, enchaîne les performances de choix, et ce n’est sans doute pas fini…

VDS Racing Adventures insiste en D3

Comme lors de la course d’ouverture à Francorchamps, la MARC Focus V8 VDS Racing Adventures #58 de Raphaël van der Straten et Thierry de Latre du Bosqueau a planté une banderille supplémentaire en Division 3, s’imposant assez confortablement devant la Porsche 997 GT3 Cup S #71 de la prestigieuse équipe française Almeras, dont le trio Martinet-Blugeon-Tremblay, totalement en phase avec l’esprit de la Hundred Series by BGDC, a décroché les lauriers d’argent, ralenti par des soucis de boîte de vitesses. Maladies de jeunesse également pour la spectaculaire Renault Mégane Trophy #10 de Asnong-Divoy-Frère, qui a complété le podium de la Division 3.

Au tour de DRM Motorsport en D2

Lauréats de la Division 2 lors des Spa 400, les frères Benoît et François Semoulin, associés à Geoffrey Heyninck, ont connu un week-end perturbé en Bourgogne. La Peugeot 308 Racing Cup Semspeed #226 a en effet été victime d’un bris de cardan en course, la renvoyant en dehors du top 3. Tout profit pour l’autre 308 Racing Cup, la #2 DRM Motorsport du jeune Gilles Smits, dont c’était la première apparition à ce niveau, et de Pierre Dupont, qui a remporté la victoire à Dijon-Prenois… quand bien même tout s’est joué au sprint, puisque la Peugeot RCZ Cup #188 de Jérôme Heinen et Gaëtan Hayot a échoué à… 2’’7 au passage du drapeau à damier ! Impressionnant ! C’est l’autre RCZ Cup, la #288 de Damien Dussoul et Philippe Hortulanus, qui a complété le podium de la Division.

Hécatombe en D1

En Division 1, ces Dijon 300 ont été synonymes de véritable hécatombe. Lauréate à Spa, la Porsche Boxster #24 de Beeckman-Neutelers-Denis a été confrontée à des ennuis de transmission durant tout le week-end, l’obligeant à jeter le gant. C’était aussi le cas pour les Renault Clio Cup de Deger-Jeukenne-Debroux (#37), une nouvelle fois en proie à des ratés moteur, et de Breulet-Branne-Boeykens (#110), victime de son embrayage. Course difficile également pour la Suzuki Baleno #88 de Petralia-Nopère, qui a souffert du côté de la pompe à eau.

Dans ces conditions, et après son abandon hâtif à Francorchamps, on attendait une revanche de la Vauxhall Astra Coupé #777 de Ménage-Kasters. C’était hélas sans compter sur un contact avec un autre concurrent en début d’épreuve, qui a finalement laissé le bolide immaculé à 5 tours des vainqueurs. Déjà très performant dans les Ardennes belges, le trio Simon-Zahnen-Charlier n’en demandait pas temps pour remporter la Division 1 et la Classe B à Dijon, de quoi permettre à Angélique Charlier, l’Amazone du BGDC, de monter sur la plus haute marche du podium !

La Vauxhall #777 de Ménage-Kasters se consolait avec les lauriers d’argent, le podium de la Division étant complété par… le lauréat en Classe A (1600cc), en l’occurrence la Honda Civic #5 de Deridder-Baudart-Van Belle, qui a parfaitement profité des ennuis de batterie de la Honda Civic #48 de Van Mechelen-Habran-Businaro, qui avait dominé sa Classe durant l’intégralité de la course avant d’être contrainte de repasser par les stands à 30 minutes du drapeau à damier. C’est la Renaut Clio Cup #69 de Van Kuyk-Leten qui a hérité de la médaille de bronze pour sa première apparition dans cette catégorie.

Le podium de la Classe B accueillait également la Honda Civic #6 de Navric De Laet et Patrick Van Billoen, qui a pris le meilleur sur le bolide similaire de Franken-Libbrecht (#53) et sur la Renault Clio Cup #510 de Vernaillen-Franken-Duthoit, guère épargnée par les soucis.

Le périple français de la Hundred Series by BGDC 2018 se poursuivra dans trois semaines, cette fois du côté de la Nièvre, sur un circuit de Magny-Cours ayant également servi de cadre au Grand Prix de France dans un passé pas si lointain…

Source : Com