Dans le paddock du Circuit de Zolder, la… banane était le fruit le plus répandu ce samedi à l’occasion des Terlaemen 200 ! Traduisez : chacun était ravi d’être de retour en course après les innombrables frustrations et autres contrariétés sanitaires de ces derniers mois, et les sourires étaient généralisés au sein de tous les teams. Il n’en fallait pas plus pour que l’épreuve de 200 minutes connaisse un déroulement haletant, avec de multiples rebondissements. Et bien malin qui aurait pu prédire le top 3 final avant le départ…

Si la MARC BMW V8 #7 de Van Woensel-Mertens-Van Egdom avait réalisé la pole position, Raphaël van der Straten installait rapidement la MARC Focus V8 #20 de l’équipe VDS Racing Adventures au sommet du classement. Jusqu’au moment où un certain Fred Bouvy revenait de nulle part au volant de la Porsche Cayman No Speed Limit #16, partie depuis le fond de la grille de départ suite à des soucis électriques lors des qualifications. Le célèbre Bruxellois s’installait aux commandes, avant de céder le volant à son équipier Denis Van Mol… qui partait à la faute au virage Bianchi, perdant de nombreuses et précieuses minutes dans la mésaventure !

Après les ennuis de la Peugeot 308 #23 de Caren Burton et Jérôme Heinen, autre prétendante à la victoire finale, qui souffrait au niveau de la courroie d’alternateur, le duo inédit composé de Raphaël van der Straten et Pierre-Yves Paque retrouvait la première place du classement général, pour ne plus la quitter… jusqu’à 5 minutes de l’arrivée, lorsqu’un imbroglio à la Chicane Jacky Ickx entrainait une touchette entre Guy Katsers (Vauxhall Astra Coupé #777) et… Raphaël van der Straten ! Suspension avant abimée, la MARC Focus V8 n’allait plus quitter la pitlane ! Elle se consolait avec une victoire en Division 3 et en Classe S+.

Il n’en fallait pas plus à Nicolas Vandierendonck et Didier Rousseau pour surgir et hériter de la première place… et de la victoire dans les derniers instants de la course, la Porsche Cayman #169 s’imposant pour la première fois en Hundred Series by BGDC, que ce soit au classement général ou en Division 4 ! Un modèle qui est apparu en triple exemplaire ce samedi à Zolder, et qui pourrait continuer à se généraliser lors des prochaines épreuves.

Les bolides de la Division 4 ont d’ailleurs eu le dernier mot, plutôt deux fois qu’une, puisque Hakan et Recep Sari achevaient une belle montée en puissance à la flatteuse 2ème place au volant de la BMW M4 #234, s’imposant en Classe X alors que la Cayman lauréate relève de la Classe G+. Le top 3 de la Division 4 était complété par une deuxième Porsche Cayman, la #63 de Gunther Van Den Bergh, Arthur Peeters et Koen De Mulder, qui devançant la #16 de Bouvy-Van Mol, bien remontée, et la toute nouvelle BMW M2 CS Racing Cup #34 de Guido et Tom Werckx, déjà fiable et performante.

Les Mazuin déjouent les pronostics et gagnent !

Le podium général de ces Terlaemen 200 était complété par la… Volkswagen Golf GTI #17 de Michael Mazuin, entouré de ses enfants Louis et Camille ! Pour la première course de ce bolide initialement destiné au TCR Benelux, l’équipage familial, avec un certain Jean-François Hemroulle pour gérer l’aspect stratégique, a su éviter toutes les embuches, l’emportant de maitresse façon en Division 2 (Classe E).

Des soucis de bougies obligeaient Manfred Verbeke et Denis Smets à achever la course au ralenti avec la Seat Leon #444, qui conservait malgré tout la 2ème place de la Division et de la Classe, tandis que les autres bolides de la Classe E rencontraient des soucis. Outre la Peugeot #23 de Burton-Heinen, l’Audi RS 3 LMS #102 de Damien Dussoul et Roberto Nale achevait elle aussi l’épreuve au ralenti, tandis que la Cupra #25 du Néerlandais Yardy Hoogwerf et du Belge Steven Teirlinck avait été contrainte à l’abandon après s’être immobilisée au niveau de la Chicane Villeneuve.

Une cascade de soucis permettant aux bolides de la Classe F de se mettre en évidence, la BMW Z4 #94 de Guillaume et André Patzé, accompagnés de Michel Schmitz, complétant le top 3 de la D2 en devançant la BMW M3 E46 #39 de Roland Van Asch, Johan De Kerpel et Jef Van Mechelen, et la Seat Leon Supercopa MK2 #27 d’Eric De Boek et Jean-Luc Peigneur.

La Vauxhall et la Toyota au tapis, la #37 l’emporte !

Reste le cas de la Division 1, qui a forcément vu la Vauxhall Astra Coupé #777 de Philippe Ménage et Guy Katsers prendre les devants… avant de rencontrer d’importants soucis électriques après une vingtaine de minutes seulement ! Tout profit pour la Toyota Celica GTI #24 de José Close, Yves Wanson et Alain Henrard, qui réalisait un parcours sans faute, dominant la catégorie et intégrant même le top 10 général… avant que tout ne s’effondre en vue de l’arrivée, cardan cassé ! Tout profit pour la Renault Clio Cup #37 d’Hervé Deger, Olivier Debroux et François Jeukenne, qui ne faiblissait jamais, pour finalement l’emporter devant Patrick Van Billoen – auteur d’un splendide bac à sable à la Chicane en fin de parcours ! – et Navric De Laet, dont la Honda Civic #6 a conclu l’épreuve aux portes du top 10.

C’est un bolide de la plus petite des catégories, la Classe A (1600cc), qui a complété le podium de la D1, en l’occurrence la Renault Clio #69 de Rogier Van Kuyk et Thomas Leten, devançant de 14 secondes seulement sa dauphine de Classe, la Honda Civic #48 d’Alain De Coninck, Yannick Van Espen et Christophe Cagnina. C’est la Renault Clio Cup #510 de Nicolas Busschaert, Nicolas Van Zandycke et André Fernandes qui a complété le podium en Classe B.

Au terme de cette mise à feu totalement réussie dans la pinède du Limbourg, la Hundred Series by BGDC va prendre la direction du cœur de la France, à Magny-Cours, pour un double rendez-vous entre le 13 et le 16 mai. On en reparlera.   

     

Hundred Series by BGDC / Super Season 2020-2021 / Calendrier

Zolder 200 / 22 août 2020 (disputé)

Terlaemen 200 / 27 mars 2021

Magny-Cours 100 / 14 au 16 mai 2021

Magny-Cours 200 / 14 au 16 mai 2021

Assen 200 / 12 et 13 juin 2021

Spa 100 + 100 / 9 et 10 juillet 2021

Zolder 200 / 2 octobre 2021

Franco 200 / 23 octobre 2021

Source: Com