Le Belgian Audi Club Team WRT achève la campagne 2018 de Blancpain Sprint Cup avec un nouveau titre dans son escarcelle. Mais il s’en est fallu de peu pour que les ouailles de Vincent Vosse signe le doublé…

Course 1: WRT décroche le titre sur tapis vert

Ex-aequo avec Rafaelle Marciello et Michael Meadows avant d’arriver en Allemagne, Christopher Mies et Alex Riberas ont fait le travail en terminant 2ème de la Course 1 sur le Nürburgring derrière Bortolotti-Engelhart (Lamborghini). Le duo du Team WRT a désormais 86 points contre 78,5 contre le duo Mercedes/AKKA. Dries Vanthoor et Will Stevens permettent à WRT de placer une 2e Audi sur la 3ème marche du podium. Mais un coup de théâtre survenait après l’arrivée quand la Lamborghini victorieuse fut pénalisée de 30 secondes, Christian Engelhart ayant réajusté son harnais en conduisant. WRT signe ainsi le doublé et le titre équipes sur tapis vert, l’Audi n°1 de Mies-Riberas devançant la n°2 de Vanthoor-Stevens.
Au championnat, Mies-Riberas comptent maintenant 90,5 points, contre 81,5 à Marciello-Meadows (Mercedes).
Du côté des autres Belges, Adrien de Leener (Audi WRT n°3) termine 15ème tandis que Denis Dupont (BMW 3Y n°37) a été contraint à l’abandon.

Course 2: la bousculade de trop…

Le Belgian Audi Club Team WRT a certes décroché le titre équipes en Blancpain Sprint à l’issue de la Course 1 sur le Nürburgring. Mais le team belge a loupé le titre pilotes de façon malheureuse avec Christopher Mies et Alex Riberas. Tout se précipitait quand l’Espagnol se faisait malmener par Steijn Schothorst (Audi Attempto n°66) et Ezequiel Perez Companc (Lambo GRT n°19) à quelques minutes du drapeau à damiers, l’Espagnol finissant par sortir dans le bas à graviers avant de rejoindre son stand. Game Over pour l’équipage-phare de WRT tandis que Marciello-Meadows filaient vers la victoire et le titre. Du côté des autres Belges, Denis Dupont (BMW 3Y n°37) terminait 14e et 3e en Silver Cup.