Essai BMW X2 18i 140 ch sDrive (11.10.2018)

 Censé représenter la version « coupé » du X1, le nouveau BMW X2 se présente plutôt sous l’allure d’une berline hatchback rehaussée. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir du style ! Plus dynamique que le X1, à qui il rend 8 cm en longueur et en hauteur, il sait se faire séducteur ; il aura assurément une carte à jour sur le marché auquel il s’attaque. (Marc Lacroix)

 

 

Story :

Lancement au printemps 2018

 

Dimensions :

A. 4.36 m ;

B. 1.82 m ;

C. 1.53m ;

D. 2.67m.

 

 

 

 

 

Prix : de 31.200 à 40.900€ (hors options)

 

Equivalents

BMW X2 sDrive 18i 4.36m 140/ 136 ch dès 31.200€
BMW X1 sDrive 18i 4.44m 140/ 136 ch dès 31.200€
Ford Kuga 1.5 EcoBoost 4.52m 150 ch dès 28.050€
Jaguar E-PACE D150 4.40m 150 ch dès 36.050€
Jeep Compass Sport 1.4 MultiAir 4.39m 140 ch dès 24.900€
Mazda CX5 Skyactiv G-163 4.56m 163 ch dès 24.990€
Mercedes GLA 200 4.42m 156 ch dès 30.250€
Opel Grandland X 1.2 Ecotec 4.48m 130 ch dès 24.600€
Peugeot 3008 1.2 PureTech 4.45m 130 ch dès 25.090€
Skoda Kodiaq 1.5 TSI 4.70m 150 ch dès 28.440€
Toyota C-HR 1.2 Turbo 4.36m 116 ch dès 20.830€
VW Tiguan 1.5 TSI 4.49m 130 ch dès 28.195€

 

Design : Au contraire des X4 et X6, respectivement variantes coupés des X3 et X5, le X2 s’offre une face avant totalement spécifique et différente du X1. On découvre ainsi des « haricots » encore un peu plus imposants et un bouclier à larges ouvertures très typé « sport ».

 

 

Le dessin moins travaillé des feux arrière du X2 sont une spécificité de ce modèle au sein de la famille à l’hélice.

 

 

Habitacle : La planche de bord est en revanche bel et bien reprise au X1, ce qui ne gêne certainement pas. Belle qualité des plastiques et des cuirs.

 

Finitions : Comme toujours chez BMW, la gamme ne se décline pas réellement en finitions diverses mais vous pourrez opter pour des packs d’équipements qui vous permettront d’adapter votre véhicule à votre sauce (ex. Business Pack à 3265€, ou Comfort Pack à 1990€).

 

Equipement : C’est habituel chez BMW, comme chez tous les constructeurs allemands, l’équipement de série se double d’une longue liste d’options. Celle-ci lui permet de bénéficier d’équipements encore peu, ou pas, diffusés chez « BM », comme l’affichage tête-haute, le régulateur de vitesse actif jusqu’à l’arrêt, ou encore le système multimédia tactile (enfin !).

 

 

Moteurs/ Transmissions : sDrive 18i-136/ 140 ch, 20i-192 ch, 16d-116 ch, 18d-136/ 150 ch et 20d-163 ch ; possibilité transmission intégrale xDrive pour 18d et 20d.

 

A l’usage :

Du fait de sa hauteur moins élevée, et de tout ce que cela suppose en découler, le X2 jouit d’un comportement plus « rigoureux », plus « sportif » que le X1. A calibrage manifestement bien calculé permet toutefois au confort de rester digne de ce nom.

 

A l’arrière, les passagers sont un peu plus à l’étroit que dans un X1, pourtant doté du même empattement ; la faute à un dessin plus effilé de la partie postérieure.

 

La boîte de vitesses manuelle qui équipait notre exemplaire nous a paru insuffisamment consistante, en tous cas pas des plus agréables à manipuler.

 

Spécialité BMW, l’insonorisation est parfaitement maîtrisée.

 

Si l’on doit regretter quelques choses concernant le 3 cylindres 1.5-140 ch, c’est son manque de couple à bas régime. Par la suite, ce bloc assure son rôle.

 

BILAN

Si vous cherchiez un SUV « Premium » compact et dynamique, le X2 devrait vous plaire. Il constitue d’autant une offre intéressante qu’il reste financièrement « dans les clous », avec bien entendu toujours une liste d’options bien garnie.