Enfin ! Dimanche dernier, le championnat de Belgique des Rallyes a repris ses droits après plus de sept mois de pause forcée. Pour Vincent Verschueren, ce Aarova Rally avait une double importance : d’une part il marquait la reprise de la saison nationale, d’autre part c’était une épreuve à domicile pour le pilote de l’équipe GoDrive. Après un mauvais choix de pneus, la Volkswagen Polo GTI R5 #46 a signé d’excellents chronos. La septième place finale, la sixième parmi les concurrents disputant le Championnat de Belgique, ne reflète pas le vrai niveau de performance de l’équipage portant les couleurs du Belgian VW Club.

Pour sa première apparition dans le Jobfixers Belgian Rally Championship, le Aarova Rally a été… baptisé ! Des trombes s’eau se sont en effet abattues sur la région d’Audenarde ce dimanche matin, rendant les conditions souvent périlleuses.

« Lors de la première boucle, c’était de la folie », confirme Vincent Verschueren. « Très honnêtement, j’avais sous-estimé la quantité d’eau qui allait rester sur l’asphalte et le béton. Le plus difficile, c’est que la route était très difficile à « lire ». Parfois, il n’y avait que quelques millimètres d’eau et l’adhérence était acceptable. Parfois, on tombait sur 3 ou 4 centimètres d’eau et notre Volkswagen Polo GTI R5 se retrouvait en aquaplaning. »

Dans ces conditions, un paramètre a ruiné le début de course de Vincent et de son copilote, Filip Cuvelier. « Nous avons commis une erreur dans le choix des pneus », avoue le Champion de Belgique 2017. « Nous sommes partis avec des Medium Wet… et ce n’était pas le bon choix ! Nous étions constamment en aquaplaning et il était parfois impossible de garder les gaz à fond en ligne droite. C’était vraiment très dangereux… En outre, nous avons commis une petite erreur dans un virage à gauche de la deuxième spéciale. Lorsque nous avons à notre tour chaussé des pneus Full Wet, la confiance est revenue, mais l’écart était déjà conséquent puisque nous avions déjà 1’10’’ de retard sur le leader. »

Pourtant, ce changement de pneumatique allait être profitable. Si l’on ne tient pas compte de l’Irlandais Craig Breen, présent avec une WRC non-éligible pour marquer des points en Championnat de Belgique, Vincent a ensuite accumulé les bons chronos. Du 5e au 10e secteur chronométré, il a toujours figuré parmi les quatre premiers, signant même un 2e et trois 3e chronos sur les six spéciales disputées avec les bons pneus.

« Nous avons clairement fait de gros progrès en cours de journée », positivait Vincent après l’arrivée. « Je sentais que la voiture se comportait de mieux en mieux. On sait que les conditions boueuses ne sont pas idéales pour notre Volkswagen Polo GTI R5, qui n’est jamais aussi redoutable que quand il fait bien sec. Pourtant, les chronos lors de la deuxième moitié du rallye étaient très satisfaisants ! Pour notre deuxième rallye ensemble, nous avons bien collaboré avec mon copilote Filip Cuvelier et tout cela est de bon augure pour la suite. »

Une suite qui passera tout d’abord par le Hemicuda Rally, qui aura lieu le 25 octobre à Koekelare. Cette épreuve régionale servira de préparation pour le Ypres Rally, prochaine épreuve du Championnat de Belgique à laquelle Vincent et Filip prendront part du 20 au 22 novembre.

Source: Com