Lors du Rallye du Condroz-Huy, Henri Schmelcher avait piloté pour la première fois la VW Polo GTI R5. Et les conditions étaient assez semblables à celles rencontrées ce dimanche. Lors du Rally van Haspengouw et du Rallye de Hannut, épreuve que Schmelcher a remportée, il a aussi été contraint de s’adapter à des conditions délicates. “Si j’analyse mes derniers rallyes, je me rends compte que je n’ai pas encore eu l’occasion de rouler avec la VW Polo sur le sec, dans des conditions normales. Hier, ce n’était pas le cas non plus. Après 7 mois sans rallye, j’ai décidé de partir prudemment, pour ensuite quelque peu hausser le rythme, ce qui m’a régulièrement permis de signer des chronos proches du top 15. En cours de route, j’ai vu pas mal de pilotes à la faute, et ça m’a incité à d’abord tenter de terminer l’épreuve en gardant la voiture sur la route. Tout mis un dans l’autre, je suis satisfait de ma course. Comme lors des rallyes précédents, je me suis retrouvé avec une voiture parfaite entre les mains. Je me suis bien amusé, mais j’aspire tout de même à disputer un rallye sur le sec, dans des conditions normales.’’

Source: Com