Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq ont atteint leur objectif ce dimanche. Sixièmes du Aarova Rally, ils ont en réalité marqué les points de la 5e place parmi les concurrents du Jobfixers Belgian Rally Championship puisque le vainqueur disposait d’une WRC non-éligible dans le championnat national.

Pour la reprise du championnat après plus de sept mois de trêve forcée, les conditions climatiques ont rendu le parcours dans la région d’Audenarde incroyablement difficile et nombreux sont ceux qui se sont laissés piéger. Pour Sébastien Bedoret et son copilote Thomas Walbrecq, une seule chose importait vraiment : rejoindre l’arrivée.

« Je restais sur trois abandons consécutifs à cause d’une sortie de route », rappelle humblement Sébastien. « Or, ce dimanche, la météo a fait de ce parcours un piège géant. Par moments, il y avait tellement d’eau sur la route que, même en ligne droite, ma ŠKODA FABIA Rally2 Evo était difficile à maîtriser. Il y avait énormément d’aquaplaning et il fallait oser prendre plus de risques que ce que j’ai fait. Pour ma confiance, je ne pouvais pas me permettre une nouvelle erreur. »   

Dès la première étape spéciale, les rebondissements ne manquaient pas avec quelques sorties de route parmi les favoris. Sur un parcours hyper compact, avec moins de 100 km face au chrono, il fallait être d’emblée dans le rythme. Mais au milieu d’une grosse vingtaine de voitures de la catégorie Rally2, savoir où placer le curseur entre l’attaque ou la sécurité n’avait rien d’évident !

« Nous avons terminé ce rallye, ce qui était l’essentiel », glisse Thomas. « Mais ce n’est évidemment pas le résultat escompté. Nous manquions de confiance pour attaquer davantage et nous n’étions pas capables de rivaliser avec les meilleurs. Nous ne voulions surtout pas nous énerver et nous avons gardé notre plan de marche. Mais j’ai senti que mon pilote retrouvait la confiance au fil des kilomètres. Je pense que c’est de bon augure pour la suite. »

Après cette reprise à Audenarde, le Championnat de Belgique des Rallyes se poursuivra dans deux semaines à Vresse-sur-Semois lors du tout nouveau South Belgian Rally. Sur un parcours « naturel » à souhait, Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq entendent bien retrouver au plus vite le chemin du podium.

Source: Com