Sur la Volkswagen Polo GTI R5 de l’équipe Go Drive, Vincent Verschueren entend bien jouer un rôle en vue dans le prochain Championnat de Belgique des Rallyes. Premier rendez-vous ce samedi 29 février au Rally van Haspengouw, dans la région de Landen.

Champion de Belgique des Rallyes en 2017, Vincent Verschueren fait incontestablement partie des ténors de la discipline dans notre Royaume. En 2020, le citoyen de Gavere fera en quelque sorte un retour vers ses premières amours. « En 2012, c’est avec la Volkswagen Polo Super 2000 que j’ai véritablement débuté ma carrière nationale avec une voiture de pointe », rappelle-t-il. « Auparavant, j’avais uniquement roulé en Historique. C’est ainsi que j’ai rencontré Gaby Goudezeune et que j’ai commencé ma collaboration avec l’équipe Go Drive. En retrouvant le volant d’une Volkswagen Polo – en version R5 cette fois – je ferai donc une sorte de retour aux sources. En 2012 et en 2013, j’avais à chaque fois terminé sur le podium final du championnat. J’espère que c’est de bon augure ! »

Déjà soutenu par le Belgian VW Club, le Flandrien a pu découvrir la voiture développée par VW Motorsport lors du dernier Rallye du Condroz, finale de la saison 2019. « J’ai pu me rendre compte que le défi serait de taille », explique Vincent. « Cette voiture a un énorme potentiel, mais il faut que j’apprenne à totalement l’apprivoiser, en particulier s’il y a beaucoup de boue sur la route. Pour ce faire, je pourrai compter lors de mes tests d’avant-saison et pendant le Rally van Haspengouw sur un ingénieur venant directement de l’usine. Avec Gaby Goudezeune et toute l’équipe Go Drive, nous voulons mettre toutes les chances de notre côté. Et puis, émotionnellement, le fait d’avoir une Polo dans les ateliers de Go Drive représente toujours beaucoup pour Gaby. C’est une manière de rendre hommage à son fils, Hans, décédé en 2008 alors qu’il développait la version Super 2000. »

Vincent disputera au moins sept rallyes du Championnat de Belgique cette année. « Filip Cuvelier sera mon copilote sur toute la saison, sauf au Haspengouw, parce qu’il est retenu par des occupations familiales », poursuit le pilote du Belgian VW Club. « C’est donc Patrick Flas qui sera à mes côtés à Landen. Il connait bien la région et je serai donc bien épaulé. »

Si la Volkswagen Polo GTI R5 avait signé un magnifique doublé à Landen il y a douze mois, Vincent sait que la tâche qui l’attend sera tout sauf aisée. « L’an dernier, il faisait totalement sec », se souvient-il. « Cette fois, ça risque fort d’être différent. Avec l’incroyable niveau du Championnat de Belgique cette année, il est clair que ce sont tous les détails qui feront la différence et ce à tous les niveaux : la voiture, le pilote, l’équipe, la stratégie, les réglages… J’espère que je me sentirai rapidement en confiance au volant de la Volkswagen Polo GTI R5. Il y a de très nombreux candidats au titre national cette année et j’espère pouvoir démontrer que je suis l’un d’eux. Ma dernière victoire remonte au Sezoens Rally 2018. J’ai très envie de mettre un terme rapidement à cette période de disette. »

Rendez-vous donc à Landen le samedi 29 février avec un départ à 8h00 pour pas moins de 12 étapes spéciales (137 km chronométrés) au programme.

Source: Com