Dernière-née des coupes promotionnelles en Belgique, la C1 Racing Cup a rapidement atteint sa vitesse de croisière, à tel point qu’en ce prochain week-end pascal, près d’une vingtaine de bombinettes prendront la direction du cœur de la France pour se produire 8 heures durant sur le Circuit de Magny-Cours. Pour les concurrents C1, l’objectif est clair : s’illustrer sur une piste qui a permis aux Schumacher, Mansell, Prost, Hill, Alonso, Coulthard et consorts d’entrer dans l’histoire. Et même si dimanche, cela ira forcément moins vite, l’enthousiasme sera au moins aussi important…

D’autant que lors du coup d’envoi de la saison sur le Circuit de Zolder, l’intégralité du peloton a passé les 8 heures de course à chasser les jeunes loups de la #232 Néo Speed by Kimy Racing. Et on peut compter sur Laurent Do, Thierry Le Leu, Massimo Petralia et Christophe Devis pour tout mettre en œuvre afin de réussir une somptueuse passe de deux juste après le passage des cloches !

Face à cette jeunesse insolente qui ne semble craindre personne, il va falloir s’organiser. Et le peloton de chasse sera sans doute emmené par la #223 Kimy Racing, avec Régis et Arnaud Matot accompagnés cette fois d’Alain Boveroux, et la #231 Gaban Motorsport d’Andy Gaban – le fils de Pascal -, Willem-Jan Machtelinckx et Christophe Cagnina. Dans le Limbourg, d’autres équipages avaient engrangé de précieuses unités dans l’optique du titre, avec la #233 KMD 233 de Chloé Van Hove, cette fois accompagnée du Luxembourgeois Harry Putz, la #218 GHC Racing de Philippe Les et Steve Roskam, mais aussi la #203 MCL Racing Team de Yannick Kupper et Kenneth De Maeyer. Ces différentes C1 sauront-elles prendre d’emblée la mesure de la piste nivernaise ?

Sur la liste des engagés de Magny-Cours, on note l’omniprésence de FloRacing, avec la #201 de Pirlet-Pirlet-Herman et la #221 de Börner-Fohimont-Maka, qui devraient eux aussi pointer dans le groupe de tête. Au même titre que les deux C1 badgées FSA, qui avaient quelque peu loupé le bon wagon limbourgeois. Qu’on se le dise, la #206 FSA 1 de Seeuws-De Wit-Agenais et la #207 FSA 2 de Vanhercke-Vanhercke-Van den Hemel sont à ne surtout pas négliger, pas plus que la #226 ça roule racing de Muller-Laloux-Loly, trop vite frappée par la malchance à Zolder, la #208 TD Racing de Darry et Noël Tumson, la #224 Raidillon 55 by WDS de Wautier-Alsteens-Vandendriesch, mais aussi la #229 FKR-M3 de Houben-Abrahams.

Du côté de la #228 HTH Motorsport, on a rassemblé du lourd en vue de Magny-Cours, avec Jérôme Heinen, Gaëtan Hayot, Michaël Divoy et Laurent Tricoche entourant Florence Hortulanus. Quant à la #239 DZ Compétition, C1 confiée au boss Thierry De Zan entouré de Cédric Wauters, Julien Thonus et Aubry Wathelet, elle avait d’emblée affiché ses ambitions lors de la manche initiale, alors qu’elle débarque dans la discipline.

Signalons par ailleurs la présence d’une C1 ‘Guest’ qui n’apparaîtra pas dans le classement de la Racing Cup. Elle sera notamment pilotée par Luke Schwartz, qui est de nationalité australienne, roulant sous licence allemande avec une C1 répondant au règlement anglais, le tout dans le cadre d’une compétition belge s’étant donnée rendez-vous sur un circuit français ? Si après ça, vous n’êtes pas convaincu de la portée internationale de la discipline…

Partageant une fois encore la piste avec la 2CV Racing Cup, les C1 en découdront contre le chrono entre 9h00 et 9h45 ce dimanche, avant de s’affronter 8 heures durant, entre 15h00 et 23h00. Et comme le lendemain, c’est congé… Action !

Source : Com