Ogier a bien limité les dégâts, mais pas Neuville…

Après un petit apéritif très arrosé servi hier soir au coeur de Barcelone, six spéciales sur terre attendaient ce vendredi les concurrents du Rallye de Catalogne.

Marquée par de fortes pluies, la matinée a déjà été fertile en émotions et en rebondissements. Le premier à en faire les frais était Kris Meeke, qui partait en tonneau dans le premier chrono. Le Britannique lâchait déjà 40 secondes dans cette aventure.

A l’issue de ces 12,5 km de la spéciale de Caseres, le leader s’appelait… Thierry Neuville. Si Sébastien Ogier terminait la boucle matinale en tête, il ne possédait jamais que 4″4 d’avance sur Thierry Neuville et 5″7 sur Latvala, suivi de près par Dani Sordo.

sordo

En deuxième boucle, les conditions allaient encore évoluer. La pluie cessant, l’ordre des passages allait influer différemment sur les performances.

Dans l’ES5, tout basculait à nouveau. Ouvrant la route, Ogier perdait 16″. Deux de moins que Neuville, qui ralliait l’arrivée de la spéciale avec une Hyundai bien endommagée au niveau de la face avant, conséquence d’une touchette. Pour Latvala, c’était encore pire puisqu’il brisait sa suspension avant-droite et devait renoncer!

Mais le grand bénéficiaire de cette spéciale n’était autre que l’enfant du pays, Dani Sordo. Auteur du meilleur temps devant… Abbring et Ostberg, l’Espagnol de chez Hyundai s’emparait des commandes de l’épreuve devant Ogier, Mikkelsen, Paddon et Neuville.

20161013: Salou-Spain: Volkswagen team in action with there Polo R WRC at the shakedown of Rally Catalunya, the 11° round of the World Rally Championship 2016, Thursday 13 October near, Salou-Spain

Continuant sur sa lancée, Sordo s’offrait encore un meilleur temps avant de laisser le dernier de la journée à Kris Meeke. Le pilote Hyundai terminait la journée avec une avance de 17″0 sur Ogier, 35″1 sur Mikkelsen et 46″3 sur Neuville qui, bien qu’ayant perdu du temps avec une i20 WRC endommagée, prenait le meilleur sur Paddon, en proie à des soucis techniques.

Ce samedi, la terre fera place à l’asphalte avec 8 spéciales au programme pour la journée la plus longue du rallye. Sordo parviendra-t-il à résister à Ogier et Neuville pourra-t-il revenir sur Mikkelsen? Rendez-vous demain pour le savoir.