Après Thed Björk en première manche, c’est cette fois Nicky Catsburg qui a permis à Volvo de s’offrir une nouvelle victoire en WTCC. Le constructeur suédois a donc signé le doublé sur la ‘Boucle Nord’ du Nürburgring.

Jamais inquiété tout au long des trois tours de course, le Néerlandais s’est imposé en solo devant la Honda de Norbert Michelisz.

Nicky Catsburg n’a jamais été inquiété dans la course principale. Photo Florent Gooden / DPPI

Sous la menace de Rob Huff et de sa Citroën, le Hongrois de chez Honda a tenu bon jusqu’au bout, conservant l’avantage sur Huff et sur la deuxième Volvo, celle de Björk.

Norbert Michelisz a résisté jusqu’au bout à Rob Huff. Photo Clement Marin / DPPI

Contraint de s’élancer depuis les stands après sa sortie, provoquée par une crevaison, en première manche, Tiago Monteiro n’a logiquement pas pu défendre sa position de leader du WTCC.

Arrivé sur le Nürburgring avec 40 points d’avance, le Portugais en repart avec deux de retard sur Catsburg, nouveau leader d’un championnat totalement relancé.