Le moins que l’on puisse dire, c’est que Cédric Cherain n’est pas passé à côté de son sujet lors du 45ème Rallye du Condroz-Huy, finale du Belgian Rally Championship 2018. Avec Filip Cuvelier à ses côtés, le pilote de Fléron a maîtrisé avec maestria sa Skoda Fabia R5 du team italien Metior, s’imposant comme l’un des meilleurs performers d’un week-end plutôt agité. « On avait bien préparé cette épreuve, explique Cédric, ce qui s’est traduit par des chronos qui auraient dû nous permettre de jouer la victoire. Différents éléments, et non des moindres, en ont décidé autrement. Mais au cours des 20 spéciales, ponctuées par 3 scratches, nous avons démontré que nous comptions parmi les plus rapides au Condroz… »

Ayant achevé l’épreuve en 3ème position, à 26’’9 du vainqueur Stéphane Lefebvre, et à 12’’7 à peine de son dauphin Adrian Fernémont, Cédric Cherain est sans doute passé près d’une nouvelle victoire au Condroz… « Le zèle du policier qui nous a arrêtés en liaison – je reconnais néanmoins que j’étais trop vite à cet endroit – nous a fait pointer une minute en retard, ce qui nous a coûtés 10 secondes de pénalité, poursuit le pilote. Est ensuite arrivé le drame de Ben-Ahin, où nous étions les premiers sur les lieux de l’accident. Notre priorité a bien sûr été de tenter de porter secours à l’équipage, et de tout mettre en œuvre pour aider en attendant les équipes médicales. La zone ayant été bouclée par la Police, il nous était impossible de disputer les deux spéciales suivantes. Nous sommes donc rentrés à Huy, et la Direction de Course nous a informés qu’on allait hériter de deux temps forfaitaires, qui nous coûtait 12 secondes par rapport à Lefebvre. Avec Filip, on s’est concerté, et on a décidé de poursuivre l’épreuve. Dans la spéciale suivante, l’ES9, on a signé le scratch avec 3’’1 d’avance sur Verschueren, le tout en moins de 10 kilomètres… »

Lors de l’étape de dimanche Cherain ne lâchait absolument rien, faisant passer son passif sur Lefebvre de 32’’6 à 26’’9. « Ce qui signifie qu’on a bel et bien été plus rapides que le futur vainqueur, analyse Cédric. Avec un peu de réussite, on aurait donc joué la victoire, mais il est inutile de refaire l’histoire. Ce podium, avec des écarts aussi serrés, constitue une excellente performance, et avec Filip, nous sommes ravis de finir l’année de cette manière… »

Une saison qui n’a sans doute pas apporté toutes les satisfactions à Cédric, en dépit des belles prestations des Rallyes de Wallonie et d’Ypres. « A Saint-Vith, nous n’étions pas assez bien préparés, poursuit Cherain. Et le résultat s’est fait sentir. Peut-être aurait-il mieux valu ne disputer que cinq rallyes, au lieu de six. Soit. Cap maintenant sur 2019, avec pour débuter une présence au départ des Legend Boucles @ Bastogne début février. Au moment de baisser le rideau sur cette saison et ce week-end hutois, avec Filip, nous voulons avant tout remercier nos partenaires Herregods-Franssen, Mobil1, Vossemeren, La Meuse, MID Finance, Dépannage Bayard, Garage Powerbyoli, Era Label Immo, Eros, SPA Racing, Valvan Containers, Kenolux, DMACK, GL Châssis, Aliplast, Leyskens, la Distillerie de Namur, ICS, Glascentra Bavikhove, Pascal Blaise Carrelage, Atelier Dethier, CD Designers, FrandersColor, VM Sécurité et Exeos. Sans eux, tout cela n’aurait pas été possible. C’est aussi avec une vive émotion que nous présentons nos sincères condoléances à l’entourage de Rik Vanlessen, et tout notre soutien à l’équipe BMA en ces moments particulièrement pénibles… »

Source: Com