C’est traditionnellement à la fin du mois de septembre que le Championnat de Belgique des Rallyes entre dans sa phase finale et décisive, avec l’East Belgian Rally, dans la région de Saint-Vith, et bien sûr le Rallye du Condroz du côté de Huy. Premier de ces deux actes les 29 et 30 septembre en terre germanophone, à l’occasion d’une épreuve dont le parcours reste l’un des plus appréciés de la saison. Comme annoncé, Cédric De Cecco et son copilote Jérôme Humblet seront au départ avec la Peugeot 208 T16 R5 issue des ateliers de Pevatec. N’ayant plus roulé depuis Ypres en début d’été, le Liégeois aura à cœur de bien faire aux commandes de la lionne…

« Retour aux affaires sportives en effet, et avec d’autant plus d’enthousiasme que notre 208 T16 R5 devrait être au top de sa forme, explique Cédric.  En effet, l’équipe semble avoir mis le doigt sur le problème de gestion électronique qui nous a handicapés depuis le début de saison. Cela se traduit par une cartographie modifiée, ce qui ne devrait pas manquer de porter ses fruits… »

Si l’East Belgian Rally se caractérise habituellement par un plateau moins fourni que celui de la finale condruzienne, l’édition 2017 fera presque exception, dans la mesure où quasi tous les acteurs réguliers de la compétition seront présents… en plus de quelques concurrents plus occasionnels et une poignée de locaux toujours très rapides sur leurs terres. « Si l’on excepte Kris Princen, dont la saison semble être terminée, tout le monde sera en effet présent, poursuit De Cecco. Mieux, avec des garçons tels qu’Adrian Fernemont, Ghislain de Mévius, Guillaume Dilley, Kevin Demaerschalk, Cédric Cherain, Michaël Albert et Manu Canal-Robles, on retrouve des pilotes qui ne disputent pas toutes les manches, mais privilégient un programme plus à la carte. Ce qui promet une sérieuse empoignade entre bolides de la catégorie RC2/R5 à Saint-Vith… »

 

Quant aux prétentions de Cédric De Cecco et Jérôme Humblet, elles sont inchangées par rapport aux manches précédentes – Ypres excepté : « Je pense que nous avons le potentiel de terminer l’épreuve dans le top 5 général, quand bien même le parcours de Saint-Vith n’est pas celui qui convient le mieux à notre monture. En première partie de saison, cela n’a pas toujours été simple, mais nous savons désormais pourquoi. Certes, la concurrence sera rude lors de cet East Belgian Rally, mais nous sommes bien décidés à faire honneur à la nouvelle livrée de notre Peugeot 208 T16 R5. Elle ne passera pas inaperçue. A nous de faire en sorte que ce soit le cas jusqu’au bout de l’épreuve… » 

A Saint-Vith, Cédric De Cecco et son copilote Jérôme Humblet porteront les couleurs – inédites – du Groupe Schyns, de Peugeot, Roof Isolation, René Claeys, AMV Engineering, Artec Piscines, NPR Technic, Nutri-Shop, Industrie-Maintenance, ECM, Defraine Manutention, CED International, TSN, Hofman et Infi-Nath, sans oublier DMACK.